En mission dans les quartiers sensibles.

Le Rocher largue les amarres !

26 Avr

Le Rocher largue les amarres !

Larguez les amarres ! Le Rocher de Sainte Musse à Toulon participait du 14 au 21 Avril à la Spi Dauphine, une régate étudiante de bateau à voile. Retour sur cette expérience hors du commun :

18ème. Voilà un classement qui pourrait paraître anodin. Mais pour nous, Rocher de Sainte Musse et de la Beaucaire à Toulon, il est loin de l’être : c’est notre classement lors de notre participation à la Spi Dauphine, régate étudiante de bateau à voile ! Et ce classement est encore moins anodin puisqu’il y avait 18 équipages en lice pour la victoire ! Et oui, nous sommes arrivés derniers… mais heureux : nous avons accompli notre mission. Avec tous les autres impliqués dans ce projet, Patrick, Françoise, Pauline, Alix, Mounir, Jamila, Saber et Corentin, nous avons été plongés pendant une semaine dans un milieu étudiant, étudiants pour la plupart ignorant l’existence du Rocher : une aubaine ! Pendant une semaine, nous avons pu échanger, témoigner, tisser des liens, rire, danser, briser des clichés et inviter nos interlocuteurs à venir découvrir le Rocher. Et je suis confiant que certains le feront, bientôt, ou peut-être dans quelques années, quand après une mûre réflexion ils se souviendront de la blague de Saber, d’une discussion avec Alix, ou d’une grand-voile arborant fièrement le logo du Rocher.

Pour les quelques grands jeunes nous accompagnant, ce fut une occasion rêvée de changer d’air (même si le manque de vent s’est fait sentir toute la semaine lors de la régate). Mounir disait avec justesse, en rigolant, à un journaliste de Var Matin avant la régate : « On n’a pas l’habitude de se balader en bateau dans le quartier ! ». Passer des tours au grand bleu, ça libère l’esprit.

Au sein de l’équipage, cela permet de vivre des moments privilégiés ! Corentin le souligne : « Saber nous a transmis sa bonne humeur du soir au matin. Le seul arabe (ou presque) de la Spi Dauphine était un véritable moteur pour l’équipage ».

Seul regret de cette semaine ensoleillée : ne pas avoir été plus nombreux du Rocher pour être une véritable avalanche sur ces marins éphémères !

Rieuc
volontaire au Rocher de Toulon Sainte Musse.

Aller à la barre d’outils