En mission dans les quartiers sensibles.

Volontaire en Service civique

Volontaire en Service civique

Tu as entre 16 et 25 ans ou plus de 25 ans ? Tu souhaites donner une année de ta vie pour la mission du Rocher tout en percevant une indemnité ? Engage-toi en tant que volontaire en Service civique. Une expérience unique de don de soi !

Un volontariat 24h/24 en cité sensible

Envoyé dans l’une de nos sept antennes – Bondy (Seine-Saint-Denis), Paris (Xe arrondissement), Les Mureaux (Yvelines), Grenoble (Isère), Toulon La Beaucaire et Toulon Sainte-Musse (Var), Marseille (Bouches-du-Rhône) -, le volontaire vit au cœur de la cité en colocation avec d’autres volontaires et effectue sa mission au service des habitants de la cité à travers toutes les actions mises en place par Le Rocher.

Une année fondatrice

Habitation en HLM par équipe – Vie d’équipe fraternelle – Travail éducatif et social en soutien des équipes

Une indemnisation

Le volontaire en Service civique reçoit une indemnité mensuelle de 573 euros net par mois.

Vous voulez devenir volontaire

Service civique au Rocher ?

Contactez Laure au

06 22 36 81 47

et/ou remplissez le

Agence du service civiqueUn contrat de Service civique, qu’est-ce que c’est ?

Agréé par l’Agence du Service civique, Le Rocher peut accueillir 48 volontaires de moins de 25 ans et 10 de plus de 25 ans, pour des contrats allant de 6 à 12 mois. Le Service civique est un engagement volontaire au service de l’intérêt général, ouvert à tous les jeunes, sans condition de diplôme (en revanche, un engagement de Service civique n’est pas incompatible avec une poursuite d’études ou un emploi à temps partiel). Seuls comptent les savoirs-être et la motivation. Le volontaire en service civique perçoit une indemnité payée par l’Etat et Le Rocher.

En savoir plus sur le Service civique

Ils témoignent

Paul-Marie

Paul-Marie

« Une école de commerce donne aux étudiants beaucoup de sécurité et des perspectives nombreuses. Mais le danger est de construire sa carrière sans s’ouvrir au monde dans sa diversité. Je crois vraiment que mon volontariat au Rocher influera ma vision et mes choix futurs. Vivre en cité, c’est se découvrir soi-même en profondeur et cela m’aidera, quel que soit mon choix de carrière. La vie ici me confronte au quotidien à des personnes ou à des situations qui me dépassent complètement. Je me découvre faible et fragile dans un environnement où domine la loi du plus fort. Cela me pousse à abandonner toutes mes assurances, mes certitudes. Cette année me révèle tel que je suis. »

Priscille

Claire Marot

 « Après l’obtention de mon diplôme de psychomotricienne, j’avais le désir de faire l’expérience véritable de ce que signifie le don de soi ; j’avais soif de découvrir que l’on peut découvrir l’Autre, cette personne différente et inconnue et qui habite à côté de chez soi, par la rencontre gratuite. Le Rocher a été pour moi une authentique école de formation humaine. J’y ai découvert la joie de réaliser que dans tous lieux où vivent des personnes, il peut y avoir de la relation, que toute relation peut être une occasion de tisser un lien de confiance, que tout lien de confiance suscite l’amour du prochain et que tout lien empreint d’amour est source de joie. Aujourd’hui, dans mon métier de psychomotricienne, cette expérience m’aide à rencontrer réellement les personnes que j’accompagne et à les considérer dans leur globalité. »

Laïla

Laila

« Etudiante en école d’ingénieur, j’avais un sérieux besoin de me rendre utile, concrètement. Simplement. En donnant mon temps, en y allant avec mes deux mains pour servir et mon cœur pour aimer. Envoyée aux Mureaux l’année dernière, j’ai énormément reçu par ces rencontres, ces liens qui se tissent petit à petit, par la vie d’équipe. J’en retiens principalement trois grandes joies : se lancer dans l’effort essentiel de sortir de soi, aller à la rencontre de tous, se faire pont entre deux mondes ; apprendre la confiance, être un outil au service des autres sans trop savoir comment ; faire l’effort d’aimer sans condition chaque personne rencontrée. Et c’est beau ! »

Jean

site jean

« L’expérience d’une année de volontariat au Rocher m’a été d’une grande richesse ! La vie dans la cité, le dialogue quotidien avec ses habitants qui seront bientôt comme des frères, les jeux avec les enfants, et encore les sorties sportives avec les grands jeunes, m’ont fait comprendre que sortir de soi est toujours vecteur de joie. En définitive, ce que je garde des ces 6 mois extraordinaires c’est une disposition à « changer mon regard ». Je veux parler du regard du cœur. Celui qui juge ou aime, condamne ou s’enflamme. Au Rocher, quelle que soit la situation, mon cœur devait faire l’effort d’aimer. Poser cet acte de volonté simple mais déchirant d’écouter la détresse, d’aimer malgré l’exaspération, la colère, ou la fatigue. Tout le reste passe. Alors si vous aussi vous désirez ouvrir grand votre cœur à la vraie paix et à la vraie joie, n’hésitez plus et lancez vous dans l’aventure ! »

Aller à la barre d’outils