En mission dans les quartiers sensibles.

« Le Rocher n’a pas été accueilli à Chambord, il a été fêté. »

30 Juil

« Le Rocher n’a pas été accueilli à Chambord, il a été fêté. »

Cette année, Le Rocher a eu la grande, GRANDE JOIE de participer au plan Quartiers d’été 2020, un dispositif mis en place par l’Etat, plus précisément le CIPDR [1], pour les habitants des quartiers, en réponse à un confinement difficile et des possibilités de vacances encore plus réduites que d’habitude.

Au total, 500 personnes (400 habitants de nos quartiers et 100 salariés, volontaires ou bénévoles du Rocher) ont pu venir au Domaine national de Chambord entre le 26 juin et le 26 juillet 2020, où nous avons été accueillis comme des princes ! Six des neuf antennes du Rocher ont ainsi pu découvrir l’emblème de la Renaissance française à l’occasion de 12 camps de 3 à 6 jours et 8 journées découverte. Ces journées ont pu avoir lieu pour les antennes d’Île-de-France, dont les 3h de bus ont été l’occasion de constater que « la sortie de Paris est décidément très bouchonnée ». Ces journées ont surtout permis à beaucoup, comme Awa, une maman des Mureaux, « d’avoir un jour de vacances dans l’été » !

La monotonie n’était pas de rigueur devant le nombre d’activités que propose le domaine, et auxquelles nous avons eu la chance de participer. Chaque groupe a pu retrouver son âme d’enfant devant le spectacle de chevaux et de rapaces mettant en scène François Ier, le roi chevalier. L’acteur interprétant François Ier était si convainquant qu’il a du s’habituer à répondre à une question existentielle récurrente à l’issue du spectacle : « François, on peut caresser tes chevaux ? ».

Pour les familles et les jeunes venus vivre la ‘vie de château’ , ces vacances ont aussi été l’occasion de se dépenser après deux mois de confinement sans sport. Chambord leur proposait en effet d’éprouver leur endurance à vélo lors des promenades dans la réserve naturelle (ainsi que leur sang-froid devant les nombreuses familles de sangliers et de cerfs croisées), ou de mesurer leurs muscles d’athlètes au cours de courses de barques ou de rosalies [2] autour du Grand Canal. Une énergie aussi vite regagnée dans des siestes prolongées face au château ou en bord de Loire à Saint-Dyé.

Deux guides embauchées spécialement par Chambord pour accompagner le Rocher sur place nous ont permis de parfaire nos connaissances de l’Histoire de France dans des visites guidées royales ou aucune porte fermée n’a su opposer de résistance à notre curiosité. L’accueil de Chambord était tel qu’on se promenait (presque) avec les clefs du château dans nos poches – lorsqu’elles y rentraient. Les groupes ont ainsi pu monter au sommet de la lanterne centrale qui domine l’escalier à double révolution. Un privilège qui a sans doute fait des envieux du Rocher parmi les touristes ! A l’issue de la visite, Ousmane était admiratif : « Je vais avoir des étoiles quand je vais fermer les yeux ce soir. Je n’ai jamais vu quelque chose d’aussi beau ».

Ces vacances, très bienvenues, ont été couronnées par la rencontre avec notre président de la République, monsieur Emmanuel Macron, ce 22 juillet, à l’occasion de la journée de restitution nationale du Plan Quartiers d’été 2020 à Chambord. Trois ministres étaient également présents : Monsieur Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale et de la Jeunesse, Monsieur Gérald Darmanin, ministre de l’Intérieur, et Madame Élisabeth Borne, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion. Toute cette délégation a pu rencontrer 120 personnes du Rocher venues des antennes de Bondy, de Marseille, des Mureaux, de Nîmes, de Paris et de Rillieux-La-Pape, ainsi que l’équipe nationale, tous réunis à Chambord ce jour-là. Ce petit monde en est ressorti émerveillé. Mohammed, en camp avec l’antenne de Nîmes, a voulu le signifier en lançant à Emmanuel Macron : « On vous dit merci Monsieur le Président ! »

Ce mois de juillet que nous venons de vivre à Chambord restera assurément parmi les moments inoubliables qui font le Rocher. Quels beaux moments de rencontre entre les habitants des quartiers, les équipes du Rocher et les professionnels de Chambord, qu’ils soient guide historique, jardinier, comédien, fauconnier, cavalier de la garde républicaine ou encore garde-forestier ! Pour cela, nous ne pouvons que remercier le CIPDR pour son accompagnement sur mesure, le Domaine national de Chambord pour sa bienveillance qui nous a donné des ailes, et tous ceux qui nous ont permis de planter nos tentes chez eux dans la région !

Nous laissons le mot de la fin à la sagesse spontanée d’un jeune venu avec l’antenne de Rillieux : « J’ai trop aimé, est-ce qu’on peut vivre à Chambord ? »

[1] Comité Interministériel de Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation, Ministère de l’Intérieur

[2] Véhicule à pédales

 

Articles récents

A vos masques, prêts, bougez !!

Le café des Femmes c’est réuni ce jeudi pour une séance de sport en ligne !! Grâce à Caroline, la maman d’une bénévole de Paris X coach sportive, nous avons pût profiter d’une heure de sport via Zoom. Les volontaires depuis chez eux, les femmes depuis chez elles : l’après-midi était sportif pour Le Rocher. […]

Confinés & formés !

La traditionnelle semaine de formation des volontaires Service civique de début novembre a bien eu lieu la semaine dernière pour nos 45 volontaires et stagiaires ! Confinement oblige, nous nous sommes retrouvés en visio cette année. Au programme : pédagogie et autorité auprès des jeunes avec le VALDOCCO Formation ( merci Emmanuel Besnard !), les fondamentaux du […]

BNP-Paribas fait le tour de nos antennes !

En 2020, BNP-Paribas  visite les 9 antennes du Rocher ! Delphine Fantoba, Directrice de la Maison des Entrepreneurs & CO de Marseille, Responsable de l’Engagement d’Entreprise Région Sud-Est est venue visiter nos 3 antennes du Sud (2 Toulon et Marseille) : À Marseille : le 6 octobre, Mme Fantoba et Pierre Veyres, Directeur Régional, ont passé […]

Aller à la barre d’outils