En mission dans les quartiers sensibles.

Actualités

Actualité récente du Rocher

27Fév

Camp de bonhommes dans le Trièves

Tout a commencé un dimanche après-midi au Rocher après une sortie cohésion. Un groupe d’Aspirants et les volontaires du Rocher ont construit ensemble son programme pour un camp à Notre Dame d’Esparron pendant les vacances d’Hiver. Au programme : randonnée en raquettes, luge, cabane, montgolfière… Beaucoup d’idées à rentrer dans 3 jours de camp !

Après des changements de programme et d’équipe… nous sommes finalement partis samedi matin suite à un long discours sur les explorateurs polaires. Arrivé au pied d’Esparron, nous sommes montés en raquette avec les jeunes pendant que les voitures chaînées ouvraient la piste. Toutes les affaires ont du être montées avec les luges parce que la fin du sentier était trop enneigée. L’après-midi nous avons confectionné une montgolfière. Toby, notre cher stagiaire, avait obtenu cette dernière grâce à l’école polytechnique. Après le diner, nous sommes sortis faire un jeu d’approche. Une courte nuit dans un chalet (très) bien chauffé pour récupérer, et nous sommes partis de bon matin grimper le sommet du Platary (alt. 1586 m) en raquette… La montée a été longue, très longue ! Mais la vue au sommet valait le coup. La fin du camp a été plus calme, alternant les descentes en luges, les parcours dans la neige… et de bons repas.

J’ai passé un super camp, ça m’a permis de mieux connaître les jeunes. Pas d’eau, pas d’électricité et entouré de neige pendant 3 jours, c’était dépaysant pour tout le monde. J’ai hâte de préparer le camp de cet été !

Louis

21Fév

Sortie aspirantes sur la glace !

Dimanche 21 Janvier nous avons participé à une sortie patinoire entre filles avec le Rocher. Nous étions toutes très heureuses car certaines d’entre nous n’avaient pas fait de patin à glace depuis un bon bout de temps et c’est toujours amusant d’aller à la patinoire.
Certaines se sont réinitiées au patinage qu’elles n’avaient pas pratiqué depuis longtemps, d’autres, surtout les plus jeunes, se sont tout de suite senties à leur aise sur la glace. Les plus casse-cou ont pu aller à une grande vitesse mais les plus méfiantes qui appréhendaient de tomber sont restées sur la réserve mais ont vite fini par prendre goût à la glisse. C’était une après-midi pleine de bonne humeur et d’insouciance qui nous a permis à toutes de prendre un bol d’air après cette longue semaine.
Puis de retour au Rocher chaque groupe s’est réunit pour mettre au point le programme du grand week-end et la charte des règles à respecter. Ensuite nous avons eu un superbe goûter: du chocolat chaud et un énorme gâteau au chocolat pour célébrer l’anniversaire d’un enfant du groupe des garçons qui était de retour du laser game.
Ce fût une après-midi très sympathique qui nous a offert l’occasion de sortir de notre routine et d’échanger avec d’autres personnes.

Nour et Lina

13Fév

Le Rocher parade au défilé des cultures de Montfermeil !

Le samedi 9 février a eu lieu le défilé des cultures de Montfermeil, rendez-vous incontournable de la mode en Seine-Saint-Denis. Devant 2000 personnes, plus de 200 mannequins ont représenté une cinquantaine de pays ainsi qu’une vingtaine de créateurs. Le Rocher était dignement représenté par pas moins de 6 mannequins !

3 jeunes ont d’abord porté des tenues traditionnelles togolaises. Après avoir dignement défilé, Rodrigue, Xavier et Joseph ont dabbé pour le public !

Puis Khadidja a représenté le Maroc ; elle a enflammé le podium avec une danse traditionnelle !

Enfin Muhammad et Viviane ont défilé en marin et en tenue de soirée grâce aux talents de couturier de notre chef d’antenne.

La trentaine de personnes emmenée par le Rocher en a eu aussi  plein la vue !

1
2SITE
6
5
4
3
2
13Fév

Une journée haute en saveurs au Rocher de Bondy Nord

Le dimanche 21 Janvier avait lieu au Rocher de Bondy le repas saveur du monde. Le principe est simple : tout le monde est invité et peut se munir d’un plat de chez lui à partager ensuite.   Après l’apéritif, la farandole de plats fut déposée sur les tables et rapidement la queue se format pour aller se servir.

Malgré le temps pluvieux, la joie était présente dans la salle où les odeurs circulaient au grés des tables animées par des discussions variées.

Suite à l’intervention de Jean-Marie pour introduire les animations, Mme le Maire de Bondy nous a partagé la gaieté qu’elle avait d’être parmi nous pour ce repas. Puis se sont enchaînés un récital de violon, une chorégraphie de Zumba, tout cela finissant par une danse commune au milieu de la salle.

Puis vint l’heure du rangement auquel chacun participa pour que cette joyeuse journée se termine au mieux.

4
1
3
2
DSC_1271
09Fév

Un joyeux noël à Bondy

Le 24 décembre a été l’occasion pour les habitants de Bondy de se retrouver au Rocher pour un repas de Noël festif. Les invitations étaient faites depuis des semaines et le jour J, ce furent plus de 60 personnes qui se sont réunies pour fêter la magie de Noël !

Chacun apporta des plats pour compléter le buffet riche en couleurs ! Plusieurs spécialités étaient présentes : thiep, foie gras, houmous et tartiflette.

La joie était au rendez-vous et ce beau moment de partage a été encore une fois l’occasion de tisser et de renforcer les liens entre les enfants et les familles. Les retrouvailles après les vacances n’en ont été que plus belles !

Noel 5
Noel 4
Noel 3
Noel 2
Noel 1
06Fév

Chasse au trésor à Paris X !

Les pirates ont dû retrouver le trésor que les naufragés avaient soigneusement dissimulé au cœur de la grotte du parc des Buttes Chaumont !
Après de nombreuses épreuves comme le tir à la corde, la bataille de foulard, un rap improvisé et un quizz de culture générale, tout le monde a pu déguster le fameux trésor: pléthores de bonbons ! 😁

Un journée loin de la télé pleine de joie, de cohésion d’équipe, et de dépassement de soi !

IMG_0465site
IMG_0468
IMG_0466
IMG_0465
IMG_0464
IMG_0463
01Fév

Journal d’un élève polytechnicien à la cité Mistral #2

Suite à mon article de novembre, voilà enfin de quoi satisfaire les nombreux impatients se languissant de découvrir mes dernières péripéties.

Cela fait maintenant 4 mois que je suis au Rocher de Grenoble, habitant parmi les habitants de la cité Mistral. Le bilan que je fais de ces derniers mois est aujourd’hui très positif. Je me plais chaque semaine à retrouver les jeunes au city stade pour un match de football, et c’est toujours une joie d’être accueilli par les familles de la cité lors des visites à domicile. Il y en a une en particulier, que je fais chaque semaine, qui me met toujours de bonne humeur. C’est la visite chez Nourddine. Je fais avec lui de l’accompagnement scolaire. Et après une heure de travail, je suis souvent invité à manger chez lui, ce qui me permet de découvrir à la fois sa vie et la cuisine algérienne.

Je passe aussi beaucoup de temps en tant que bénévole à l’Atelier Solidaire, un atelier de réparation de vélos. C’est non seulement une opportunité pour moi de développer ma connaissance sur tout ce qui concerne la réparation de vélos, mais aussi une occasion de passer un bon moment avec le président de l’association et les volontaires en service civique.

En ce moment, nous préparons un mini-camp pour les aspirants (c’est-à-dire les collégiens). Nous partirons en février à l’ermitage d’Esparron dans le Vercors pour trois jours, faire le plein d’activités. En particulier, grâce au soutien de l’école Polytechnique, nous allons construire et faire voler un ballon fonctionnant avec de l’énergie solaire.

C’est avec impatience que j’attends la suite de ce stage ainsi que les fruits du travail déjà effectué.

25Jan

La neige est là !!

La neige est là !!

Sortez les luges.

 

La neige est tombée en Isère.

L’équipe de Grenoble a décidé de faire une sortie avec des familles d’Abry et de Mistral (nos quartiers grenoblois) et de partir dans les contrés lointaines à la recherche de la meilleure piste de luge de l’Isère. Mais en route ils se firent prendre dans une tempête de neige.

La neige était trop épaisse ils durent s’arrêter sur le coté de la route pour pouvoir chaîner leurs roues mais, il y avait juste un problème l’équipe ne sachant pas chaîner les roues, ils ont dû avouer leur inaptitude. Mais heureusement dans le convoi il y avait un père de famille, qui lui savait mettre les chaines. Quelque temps après, le convoi reparti.

Quelque kilomètre plus tard, comme le blizzard faisait rage le convoi dû s’arrêter dans une station-service. Ils décidèrent de ci arrêter pour repérer une petite piste pour la luge. Ils trouvèrent la plus belle piste de l’Isère qui était cachée derrière une belle forteresse (c’était un Intermarché).

Ils s’amusèrent et eurent beaucoup de joie.

Irénée

26991582_2017873311830248_8516488106290713409_n
26238996_2017873281830251_4779915797826613598_n
26904531_2017873338496912_5270108521247397487_n
18Jan

Ste Musse en fête

Après les festivités de Noel 2017, très animé autour du personnage de Robinson Crusoé, les jeunes moussaillons du Rocher de Sainte Musse, toujours bloqués sur leur île déserte, se sont rassemblés pour vous transmettre leurs meilleurs vœux. C’est par la mer Méditerranée qu’ils sont arrivés et leur navire s’est échoué non loin des côtes de Toulon. Là ils ont trouvé refuge en haut d’une colline, dans d’étranges ruines connues sous le nom de fort de la Gavaresse. Ils ont pris à cœur de confectionner une délicate ribambelle de lettres qui leur ressemble. La voici. Bonne année !

16Jan

La Compagnie Le Nombre d’Or présente la célèbre comédie « Croque-Monsieur » au profil de différentes associations… dont Le Rocher ! 😁N’hésitez pas, vous pouvez assister à la séance de votre choix et indiquer le nom du Rocher Oasis des Cités avec votre don. Merci pour votre soutien !  Inscriptions au 01 42 93 14 46

16Jan

Noël au Rocher de Paris

Pour Noël, le Rocher de Paris a festoyé avec les sans abris et les migrants du quartier ! Nous étions une quarantaine à savourer les plats préparés par les mamans du Rocher! Entre tiep, tajine, roses des sables et couscous, l’ambiance était haute en couleur! Madame le maire du 10eme a tenu à nous rendre visite pour passer un moment convivial ! Noël est un moment de joie et de partage que nous avons vécu ici au cœur du 10eme !

10Jan

Séance make-up à Bondy

Aujourd’hui au Rocher de Bondy Nord, c’est la journée Eclat de Soi, tant attendue par les femmes de la cité. C’est la journée où l’on prend soin de soi, et spécialement de son visage et  de ses cheveux.

C’est aussi un moment privilégié de la journée où l’on peut s’arrêter pour discuter, échanger autour d’un café, souffler et échanger de bons conseils entre mamans.

De nombreuses femmes ont répondu à l’appel.  Au cours de cette journée, ces femmes peuvent se faire maquiller ou bien se faire coiffer, à loisir. Les volontaires elles-mêmes y sont passées ! C’est aussi l’occasion de se sentir belles et mises en valeur, et de prendre confiance en soi et en son pouvoir d’agir.

eclat de soi1
eclat de soi 3
eclat de soi 2
20Déc

Je veux découvrir Paris !

En Octobre 2017, quatre jeunes de la cité de la Beaucaire partent quatre jours à Paris pour découvrir la capitale.

Une idée qui vient des jeunes

« Je veux découvrir Paris ! » C’est ce que m’a dit A. 16 ans, en février dernier (2017). Il en fallait moins que ça pour que Guillemette et moi transformions cette idée en rêve, qui deviendra bientôt une réalité. L’enthousiasme débordant de Guillemette atteint rapidement les jeunes qui s’approprient bien vite le désir de vouloir découvrir la capitale. L’idée de simplement faire un séjour à Paris se transforme alors en un véritable projet d’organiser ensemble, les jeunes avec le Rocher, la découverte de la capitale.

Les jeunes qui prennent leur projet en main

La première réunion avec les jeunes a lieu en avril et nous définissons les différentes tâches de pré-projet: Il faut trouver des petits boulots pour payer le voyage; Le planning doit être construit en fonction des envies de chacun; Quel moyen de transport faut-il prendre pour être le moins cher?;… La première date du départ est fixée au 8 juillet 2017. Il faut s’y mettre !

Rapidement des amis toulonnais du Rocher proposent des petits boulots et les jeunes se mettent au jardinage et au bricolage. Même si parfois le poids du ramadan se fait sentir dans la motivation, c’est le plus souvent avec un grand entrain qu’ils se mettent consciencieusement au travail. En parallèle, des réunions animées s’enchaînent pour décider des visites et des activités: « Il faut aller au Louvre ! »; « A ce moment là on prend une glace Hägen-daaz sur les Champs Elysées ! »; « Oh! Et quand est-ce qu’on va faire du shopping ? »; « Est-ce qu’on aura du temps pour faire la prière ? »; « On fera la tour Eiffel ? »…

Dans cette dynamique de projet, nous apprenons finalement que plusieurs jeunes ont des empêchements pour venir au camp et les dates doivent être reculées, car le groupe est désormais trop petit pour partir. Nous remettons donc le projet à la rentrée scolaire.

Malgré ce contretemps, l’enthousiasme est toujours bien présent au retour des grandes vacances et il ne faut que quelques temps pour se relancer dans le projet. C’est finalement le 20 octobre 2017, qu’Amine, Soufiène, Ahmed, Elyes, Nicolas et moi, embarquons dans le bus de nuit direction la capitale.

L’aventure commence

Et samedi matin, c’est parti pour quatre jours dans les rues de Paris! Les Champs Elysées avec la visite de Luis Vuitton aux portes clefs à 300€, l’arc de triomphe et la première vue sur Paris, la basilique de Montmartre, le Louvre et sa Joconde, la cité des sciences, la tour Eiffel bien sûr, la cathédral Notre-Dame, le château de Versailles…! Et quatre jours c’est plutôt court pour découvrir tout ça. C’est pourtant avec une curiosité exemplaire que nos quatre jeunes s’émerveillent devant ce qu’Ahmed appelle : « Le faux Paris, celui des touristes ! »

Mais en parallèle de ce « Paris des touristes », nous introduisons également la bande à la vie parisienne, la vraie cette fois! Nous passons une soirée chez Amaury, le frère de Nicolas, dans un bel appartement du 8ème arrondissement. Après avoir dégusté un dîner, lors duquel ils nous ont éblouis par leurs talents culinaires, nous avons passé une première soirée à écouter de la musique et à parler du match PSG-OM du lendemain. « Il est bon délire ton frère ! ».

Nous découvrons aussi les nuits parisiennes. Tournée de coca-cola dans un bar du 18ème pour admirer la défaite du PSG face à l’OM. Le lendemain soir, c’est posés dans un café que nous partageons une soirée en musique, animée par la cousine de Guillemette, qui fait partie du groupe Les Frangines, étoile montante de la musique française !

Nous passons également un soirée chez mes parents à Versailles où nous partageons un bon dîner après avoir fait plusieurs parties de loup-garou.  Le beau-frère de Nicolas, présent ce soir là nous dit: » n’hésitez pas à faire bouger le réseau familiale pour leur faire rencontrer des professionnels, c’est des bons gars! ». Lorsque je m’excuse auprès de maman car nous devons partir et n’avons pas le temps de ranger, elle me répond:  » Mais attend ils ont déjà rendu service toute la soirée !! ».

Par message vidéo, nous transmettons les remerciements des parents des jeunes: « Vous les accueillez alors que vous ne les connaissez même pas! ». En même temps ce n’est qu’un juste retour des choses lorsque nous même sommes si bien accueillis dans la cité par les familles.

Nous rentrons finalement mardi soir pour une nuit dans le bus, qui nous ramène à Toulon. Bien que la fatigue soit bien présente, les sensations de ces quatre jours sont toujours bien présentes et c’est avec la tête pleine de souvenirs que nous rentrons tous chez nous:

 » La vérité j’ai la mort de partir ! J’ai envie de rester ! »

 » Oh Paris il pleut tout le temps !! Mes chaussures elles sont sales ! »

 » Tu sais on a râlé tout le temps mais en vrai on a trop kiffé! »

Un grand merci à tous ceux qui nous ont soutenus dans notre projet, en particulier à Karline, sans qui l’un des jeunes n’aurait pas pu participer !!

Antoine du Rocher

Camps Paris 2site
Camps Paris 6
Camps Paris 5
Camps Paris 3
Camps Paris 1
18Déc

La valse des saveurs à Paris

 À l’approche de Noël c’est dans une ambiance détendue et amicale que nous nous sommes retrouvés pour le repas Saveur du Monde du Rocher ! Près de 80 personnes sont venues ripailler et se régaler des plats soigneusement préparés et apportés par chacun ! Entre couscous, tajine, briques, pâtes salsa, et crêpes françaises, nous ne manquions de rien !

IMG_0100
IMG_0110
IMG_0108
IMG_0107
IMG_0106
IMG_0105
IMG_0104
IMG_0102
IMG_0101
IMG_0106Site
07Déc

Une journée de femmes à Conflans

Article écrit lors de l’atelier socio-linguistique du 21 Novembre 2017

Jeudi 16 Novembre 2017, on est parti du Rocher à 10h pour aller à Conflans Sainte Honorine. A 11h, on a visité le musée de la Batellerie. On a vu des maquettes de bateau. Le guide nous a expliqué le fonctionnement des écluses. Après le musée, on est allé dans le parc pour déjeuner. Après le déjeuner, nous sommes descendues pour voir la chapelle Sainte Honorine. Ensuite, nous avons marché jusqu’à la Seine pour voir les bateaux et les péniches. On est rentré dans une péniche-chapelle. Nous sommes allées jusqu’à la passerelle sur la Seine où la vue était très belle avec les feuilles de l’automne. Nous avons passé une journée magnifique !

Fatima F, Aïcha K., Aïcha S., Tiazza G., Amelia M., Ijou C., Fatima I., aidées par

Fadma A., Seltana A., Rkia C., Christine G., Khadija Z., Amudha C., Désiré E., Khadija E., Fatima K., Khadija A., Hafida E.

IMG_5180
IMG_5183
07Déc

Un repas saveurs du monde ça se prépare !

Samedi 16 décembre aura lieu un repas saveurs du monde haut en couleurs au Rocher de Paris .

Et pour préparer ce grand évènement, les enfants s’y sont mis à coeur joie ! Chacun a dessiné et colorié des drapeaux de tous les pays et a présenté ce pays avec fierté .

Vous serez tous les bienvenus le samedi 16 décembre de 12h à 16h : chacun apporte un plat de son pays d’origine à partager.

Antenne de Paris : 224, rue Lafayette, 75010 PARIS

2017-12-06-PHOTO-00000205
2017-12-06-PHOTO-00000203
2017-12-06-PHOTO-00000201
2017-12-06-PHOTO-00000200
07Déc

Les aspirants reprennent le flambeau

« J’ai eu la chance de participer à deux évènements avec le Rocher: un mardi soir, théâtre d’un repas avec les jeunes puis de jeux de société (Jungle Speed et Monopoly) et une sortie rando le samedi après midi à Esparron, ancien lieu religieux et résistant situé au bout d’une sente forestière dans le Vercors.
La première activité était une découverte pour moi et je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre. J’ai été surpris en arrivant de voir plus d’une vingtaine d’enfants bouillonnant d’énergie dans le hall, contents d’être là ensemble. Cette joie est d’ailleurs difficile à contenir et le groupe a du mal à rester calme.

La deuxième activité était cette fois en plein air et dans un lieu que maîtrisent moins ces enfants puisqu’il a fallu marcher environ une heure avant de rejoindre Esparron pour un barbecue improvisé malgré la neige et une descente aux flambeaux. Le groupe était plus réduit mais les enfants présents avaient toujours la même envie de jouer, de se chamailler et toujours le même sourire aux lèvres. C’est d’ailleurs l’impression qui marque: il n’y a pas une seconde de calme, on voit toujours des enfants faire rire les autres, se courir après etc: tous les prétextes sont bons! En revanche, ils ont du mal à laisser parler un animateur ou à profiter du silence, notamment lors de la descente aux flambeaux, ce que je trouve dommage. Les impressions ressenties sont donc le bonheur de voir ces enfants prêts à jouer en permanence et contents de participer aux activités du Rocher. On sent qu’ils viennent d’eux mêmes, et pas parce qu’ils sont obligés, ce qui est essentiel mais qui les rend difficile à contenir. Il y a aussi de la curiosité par rapport à ces enfants et l’envie de partager avec eux.
Je garde de très bons souvenirs de ces deux activités (même si mes oreilles ne sont pas de cet avis) parce que l’on ressent de la joie de vivre et du plaisir à venir. Les animateurs prennent du plaisir à accueillir les enfants qui prennent du plaisir à venir au Rocher, je participerai à la prochaine activité avec plaisir si cela est possible! »

Romain Bénévole à Grenoble

30Nov

Un mois au Rocher

Dans le cadre de la première année post-prépa à l’Essec, les étudiants devaient effectuer un stage à caractère ouvrier ou social d’une durée d’un mois. J’ai choisi de le faire à l’association du Rocher, pour pouvoir être en immersion totale dans le milieu associatif. Ainsi, durant mon stage j’ai pu vivre en colocation avec les bénévoles et volontaires du Rocher au sein de la cité de Mistral à Grenoble. Ce qui m’avait le plus marqué durant ce stage ce fut de belles rencontres que j’ai pu faire. Tout, au Rocher, se fait autour de la rencontre. Lors des animations de rue, que j’ai particulièrement aimées, j’ai pu jouer au foot, à l’épervier et au cache-cache avec les enfants de la cité. Lors des visites à domicile, j’ai pu discuter de tout et de rien avec les habitants de Mistral autour d’un thé. Durant la deuxième semaine du stage, j’ai eu la chance de partir en camp des familles, aux Miribelles-les-Echelles, avec quatre familles de la cité, la famille de notre chef d’antenne, et le reste de l’équipe. Avec les enfants nous avons construit une cabane en bois et fait des promenades à la ferme. Enfin durant la formation d’une semaine à Lyon, j’ai pu rencontrer les volontaires du Rocher de toutes les antennes des villes françaises. J’ai pu voir alors, que même si une antenne du Rocher peut paraître petite, les choses que font toutes ces antennes réunies, créent de belles choses, et ce toujours dans l’espoir d’un avenir meilleur. Ce stage d’un mois me parût presque trop court, mais néanmoins très riche, que ce soit en termes d’expérience humaine, que d’observations que j’ai pu faire quant à la vie en cité. Je voudrais ainsi remercier mon école de m’avoir donné l’opportunité de faire ce stage et toute l’équipe du Rocher de Grenoble pour m’avoir chaleureusement accueillie durant un mois de stage.

Daana1
Daana2
Aller à la barre d’outils