En mission dans les quartiers sensibles.

Actualités

Actualité récente du Rocher

24Juil

Pour les vacances d’été, cap sur l’Alsace !

Beaucoup d’entre nous avaient le souhait de découvrir la France, ses régions et d’autres structures Apprentis d’Auteuil. Ainsi, nous avons été tentés par la « Venise du Nord » … C’est-à-dire Colmar !

Le long temps de trajet en TGV pour rejoindre l’Alsace aura été récompensé par les nombreuses découvertes que nous avons faites : nous gardons de merveilleux souvenirs de notre lieu d’hébergement, de la visite en barque du Vieux Colmar, de l’étape du Tour de France, de notre veillée festive du premier soir, de la visite du vignoble, etc …

Ce temps de vacances a été l’occasion d’aller à la rencontre de la Maison Des Familles de Mulhouse qui nous a chaleureusement accueillis autour d’un déjeuner et d’un jeu de l’oie. Certains d’entre nous se sont dirigés vers le Service Éducatif Louis et Zélie qui accompagne les familles sous mesure d’AEMO (Accueil Éducatif en Milieu Ouvert). Durant cette matinée, la simplicité de l’accueil et le moment de partage sincère autour du parcours des familles présentes nous a bouleversé : cela a changé notre regard sur les mesures de placement !

Le soir, tandis que certains profitent du calme et se promènent dans les vignes, l’autre moitié du groupe surveille les enfants. Certains adultes trouvent ainsi du temps pour souffler.

De retour à Marseille, nous nous rendons compte que voyager à quarante n’est pas toujours chose aisée. Nous sommes toutefois admiratifs des efforts et attentions discrètes des personnes de notre groupe qui, à leur hauteur ont aidé à conserver une bonne atmosphère entre les familles, et les membres de l’équipe : un grand merci aux enfants, aux parents et aux membres de l’équipe pour ce temps en Alsace !

Vacances en Alsace (422)-min
Vacances en Alsace (347)-min
Vacances en Alsace (217)-min
Vacances Alsace (820)-min
Vacances Alsace (746)-min
Vacances Alsace (639)-min
Vacances Alsace (381)-min
Vacances Alsace (36)-min

 

03Juil

Opération « EAU » !

Le Rocher de Marseille a dû modifier son planning samedi dernier pour l’adapter à la météo… canicule oblige !

Il faisait déjà 30 degrés à 9h du matin… Nous avons fait le choix en équipe de partir faire du porte à porte avec des bouteilles d’eau minérale pour les offrir aux habitants du quartier. Ce « prétexte » nous a donné l’occasion de vivre de belles rencontres de nouvelles personnes (notamment des personnes âgées restées chez elles), de présenter ou re-présenter le Rocher, de rendre des gens heureux… et de l’être, profondément !

Une grande majorité de portes s’est ouverte ; ensuite, certaines visites ont été expédiées, d’autres ont duré. On a ainsi rencontré une dame de 88 ans avec qui on a discuté plus d’une heure et qui nous a raconté toute sa vie. Elle était couturière professionnelle et s’est proposée de nous transmettre son savoir-faire au cours de prochaines visites… autour d’un verre d’eau peut être, mais surtout d’une machine à coudre cette fois !

 

03Juil

Célébrons l’année écoulée !

Alors que le Conseil d’Administration s’est réuni pour approuver le rapport d’activité et les comptes de l’association, l’Assemblée Générale du 18 juin a été l’occasion de célébrer l’année écoulée.

Les discours prononcés par Younes, Amel, Ilhem, et Lynda ont été l’occasion de faire un travail de mémoire pour faire revivre les expériences vécues en 2018 (visite de la caserne de pompiers, voyage d’été à Nice, ateliers de communication parents-enfants…)

Un buffet mûrement préparé par les parents, enfants, membres de l’équipe et bénévoles a été l’occasion d’un moment de partage avec de nouvelles familles ainsi qu’avec nos partenaires.

La suite de la fête a été marquée par des temps de danse animés par les familles du quartier.

Article 1
Article 2
Article 3
Article 4
Article 5
Article 6
Article 7
Article 8
Article 9
Article 10
01Juin

De belles vacances

Pendant les vacances de Pâques, nous sommes partis en camp dans une propriété viticole en Provence avec quatre familles du Rocher de Toulon – Sainte-Musse. Accueillis à bras ouverts par la propriétaire, nous sommes hébergés dans une jolie maisonnette, au cœur du domaine de La Calisse. Ouvrir ses volets le matin face aux vignes, quel luxe ! 
Nous avons eu la chance de suivre une visite passionnée du vignoble avec la propriétaire. De la terre à la bouteille, du raison au vin, les enfants écoutent Patricia raconter son métier, la passion qui la lie à la terre et aux vignes. La visite se clôture par une dégustation. Du rouge, du blanc, du rosé, chacun tente de capter les saveurs qui se dégagent du vin. Les musulmans peuvent uniquement sentir les arômes. Par cette visite nous leur avons fait partager notre attachement très français au bon vin. 

C’est pour ces familles une vraie bouffée d’air frais, où leurs enfants peuvent gambader où ils le souhaitent en toute sécurité. Les repas donnent lieu à des débats intéressants où nous échangeons sur certaines de nos coutumes respectives telles que le mariage ou le passage à la vie adulte. C’est aussi l’occasion de leur faire découvrir un peu plus notre gastronomie avec une soirée « jus de raisin et fromage ». Nous organisons toute une animation de découverte de nos bons fromages, avec un chèvre de la région, mais aussi de la mimolette ou du comté. 
Lors d’une après-midi ensoleillée, nous nous sommes baladés dans le magnifique petit village provençal de Cotignac connu pour ses grottes troglodytes. Quel plaisir de pouvoir leur faire découvrir ce patrimoine dont nous sommes si fiers ! Le camp finira par la traditionnelle chasse aux œufs de Pâques !

15Avr

La BoK’R en vacances à Nîmes

Première semaine de vacances à Toulon. L’antenne de La Beaucaire propose à quelques familles de partir en vacances. Au total, nous sommes 16 personnes à monter à bord de nos deux vans lundi matin, direction Nîmes ! « D’habitude, quand je sors de La Beaucaire, c’est pour aller au bled. » confie Rabia, mère de 2 enfants. « C’est la première fois que nous sortons pour aller visiter la France. » Visiter la France, où du moins avoir un apperçu d’un autre bout de France, différente du quartier de La Beaucaire. Une France avec ses paysages, son histoire, ses habitants et son sens de la convivialité.

Une journée « nature » est organisée le mardi : balade, pique-nique, puis visite d’une manade. En effet, nous sommes logés dans une belle propriété qui se situe au Sud de Nîmes, en Camargue, pays des chevaux et des taureaux. La visite de la manade s’effectue à bord d’un petit train, avec en tête un tracteur en guise de locomotive. Imaginez-vous notre petit groupe de La Beaucaire sur ce train, traversant des rizières bio, des troupeaux de vachettes et de brebis… le tableau est étonnant ! Le soir, au diner, Zhor nous émeut en déclarant : « Moi j’aimerais tous vous remercier car aujourd’hui j’ai retrouvé une ambiance que j’avais perdue il y a bien longtemps. C’est beau de tous vous voir. J’ai l’impression d’être en famille. »

Le jeudi, nous allons visiter Nîmes. Nous commençons par la tour Magne, d’où l’on peut voir la ville. Puis nous descendons vers le centre-ville par les jardins de La Fontaine, où nous nous arrêtons pour pique-niquer. Nous enchainons avec la maison carrée. Un film retraçant l’histoire de la ville (fondée sous l’Empire Romain en 27 av. J-C) y est projeté. Enfin nous terminons le tour de cette belle ville par son monument phare : les arènes de Nîmes. L’ambiance des gladiateurs plait particulièrement aux enfants, qui gambadent comme des fous pendant que les mamans se reposent sur les marches. A noter que nous croisons complètement par hasard Alix, la chef d’antenne de Nîmes ! Après cette longue journée, tout le monde est bien fatigué, et beaucoup font la sieste sur le trajet retour.

Les soirées sont passées autour d’un feu de cheminée. Forts de leur expérience de scoutisme, les volontaires du Rocher animent les veillées par des jeux, des chants et des mimes. Ces moments plaisent particulièrement aux familles, qui oublient tous leurs tracas et se laissent emporter par l’imaginaire et par la beauté du feu.

Il est déjà vendredi, et il est temps de rentrer à La Beaucaire. Nous sommes nous tristes de rentrer, mais nous repartons avec de beaux souvenirs, et la certitude d’avoir noué des liens forts entre nous.

volontaires_enfants
groupe_a_table
sdr
sdr
sdr

 

12Avr

Grenoble à la découverte de la capitale des Gaules !

Le soleil brille dans le ciel grenoblois quand nous voyons arriver les 15 collégiens qui ont choisi de passer la journée avec le Rocher. Après une séance de dégivrage des pare-brise assurée par les garçons, tout le monde monte dans les voitures du Rocher et c’est parti. Direction : Lyon, capitale des Gaules ! Certains y vont pour la première fois ; quelques uns nous disent qu’ils s’y rendent souvent. En creusant, on comprend que ces derniers viennent souvent… Au centre commercial de la Part-Dieu, en face de la gare ! Pour aujourd’hui, l’idée est de leur faire découvrir le centre historique de la ville à travers un grand jeu, guidés par le Petit Prince, dont le « père » est lyonnais.

En arrivant dans le Vieux Lyon, des exclamations emplissent la voiture : « Oh, on dirait le bled mais en mieux ! ». Nous répartissons les jeunes en équipes. Après avoir râlé en disant : « Moi, si je ne suis pas dans la même équipe que ma meilleure amie, je ne bouge pas », les jeunes se prennent au jeu. Filature à travers les traboules, informations à récupérer dans des monuments ou en questionnant les commerçants et les passants, lecture de carte etc., les étapes s’enchaînent. C’est beau de les voir se mettre à regarder autour d’eux et de constater qu’au cours de la journée, de nouvelles amitiés s’amorcent au sein des équipes. Il faut bien faire face à l’adversité !

Pour déjeuner, on monte sur la colline de Fourvière. Après un pique-nique qui permet à chacun de se poser et de retrouver les siens, on se dirige vers l’esplanade qui entoure la Basilique.

L’après-midi, on traverse la Saône pour poursuivre notre exploration urbaine. Concours de mîmes en équipe devant le théâtre des Célestins, goûter, chanson et interprétation d’un extrait du Petit Prince par deux adolescents du groupe… Joie de voir certains oser se prêter au jeu devant les autres ! Le temps file et c’est déjà l’heure de rentrer.

Dans la voiture du retour, des jeunes deviennent copilotes et apprennent à se servir d’un GPS, on découvre les musiques préférées des ados, on parle un peu de la journée à Lyon, mais aussi du quartier. Ces temps-là font partie à part entière de la journée. On se rencontre en plus petit nombre, ce qui, malgré les cris qui traversent régulièrement l’habitacle, ouvre à de belles discussions. Boussaïna, qui tient le GPS, nous dit en arrivant à Grenoble : « Et la prochaine fois alors, on va où ? ».

IMG-20190121-WA0015
IMG-20190121-WA0010
IMG-20190121-WA0013
IMG-20190121-WA0004
08Avr

Encouragez 5 jeunes qui larguent les amarres pour le Rocher !

Ils sont 5 étudiants, voileux, pleins d’avenir et ils se préparent à participer à une des plus grandes régates : cette année, Amaury et ses 4 co-équipiers se lancent dans l’aventure Spi Ouest France (plus grande régate d’Europe mêlant amateurs et professionnels).

Par le biais de cet exploit sportif, ils vont soutenir Le Rocher Oasis des Cités !!

Pour 2€ collecté, 1€ sera reversé au Rocher : nous comptons sur vous pour vous associer à cette belle démarche ! 👉 https://www.colleo.fr/…/147…/une-regate-au-service-des-cites

Merci pour ce beau geste qui nous aidera à lever des fonds pour des camps cet été et ainsi donner la chance à des jeunes, enfants et familles des cités de sortir de leur quartier pour découvrir la France !

04Avr

« Oh, il y a des vaches Milka ! »

Le week-end dernier, Le Rocher de Rillieux-la-Pape est parti avec onze adolescentes de 12 à 15 ans que nous avons appris à découvrir cette année grâce à plusieurs sorties (musée, patinoire, grand-jeu sur Lyon). Nous sommes allées dans l’Ain, près de Bourg-en-Bresse, sous un soleil radieux, afin de découvrir la campagne en fleurs et le camping. Nous avons eu la chance d’être accueillies dans une charmante maison qui nous a permis d’avoir un terrain pour planter nos tentes et cuisiner sur un feu de camp ! Sur les 11 filles présentes, seules deux avaient déjà été à la campagne.

« Oh il y a des vaches Milka ! » Schéhérazade, 12 ans

Les filles avaient préparé ce week-end depuis plusieurs semaines lors de deux rencontres autour de bonnes pizzas au Rocher : emploi du temps, visite, menu, veillée, matériel, l’absence de portable au cours des deux jours, tous ces éléments ont été vus avec elles en équipe de « service ».

L’équipe « cuisine » a pu prévoir ce que nous allions déguster au cours du week-end, faire les courses avec nous en conséquence et nous concocter de bons plats tout au long du week-end. Celle de « veillée » a prévu plusieurs jeux et différents jeux en amont pour nous animer notre soirée et s’est occupée de feu pour les repas et la veillée.
Enfin l’équipe « matériel » a bien anticipé toutes les affaires à emporter et a rapidement appris à monter les tentes de notre joyeuse troupe !

Notre périple a commencé par un trajet ambiancé aux sons d’Eva, d’Imen Es ou encore de Lyna Mahyem, les chanteuses du moment au quartier des Alagniers. Nos voitures se sont arrêtées dans le joli village de Saint Jean d’Etreux pour continuer la route à pied sur six kilomètres. Arrivées à Domsure, les adolescentes ont du s’affronter en équipes pour retrouver l’élixir de jeunesse à travers différents défis. La journée s’est clôturée par un bon repas au feu de bois, les fameux chamallows grillés et une veillée festive.

Après une nuit sous la tente un peu agitée, notre groupe a découvert la fabrication du miel et le fonctionnement d’une ruche auprès de Michel, un apiculteur du coin avant de retourner à Rillieux-la-Pape retrouver mères et fratries.


« Les abeilles, elles sont en cage au moins ?? »
Doha, 12 ans

Ce week-end fut une belle découverte des paysages et traditions françaises ainsi que du camping, les filles nous ont surprises par leur débrouillardise, leur bonne humeur et leur esprit de service !

Depuis nos petites voisines du quartier n’ont qu’une question à la bouche : « à quand le camp d’été ? »

Domsure 6
Domsure 9
Domsure 22
Domsure 21
Domsure 11
Domsure 3
Domsure 17
Domsure 16
Domsure 4
Domsure 13
Domsure 12
Domsure 15
Domsure 14
Domsure 20
Domsure 2
Domsure 5
Domsure 19
Domsure 8
15Mar

Quand on arrive au Rocher…

« Dimanche 5 janvier, arrivée dans la cité Mistral à Grenoble. Nouveau décor, nouveau paysage, nouvelle colocation, nouvelle mission : une nouvelle année qui démarre donc fort en nouveauté !

La mission commence dès le lundi et je suis tout de suite plongé dans le rythme de travail de l’équipe. L’accueil est très chaleureux de la part de toute l’équipe du Rocher !

Me voici embarqué pour les 7 prochains mois avec le Rocher dans ce qui m’apparaît immédiatement comme une incroyable mission ! Car oui le début est tout de même déroutant. Qui sont ces personnes (volontaires, salariés, bénévoles…) et que cherchent-ils en venant s’installer dans ces quartiers difficiles ?

Je découvre un univers dont, certes, je connaissais l’existence mais que je n’avais jamais réellement vu. Il y a donc tout un temps d’apprentissage et d’approche dans ce début de mission. A la fois dans la vie d’équipe qui est proposée et à la fois avec la découverte des personnes de la cité : familles, enfants, personnes seules. Mais déjà beaucoup de joie, de questionnements, de rire etc… Les animations de rue sont pour moi le temps privilégié pour rencontrer les enfants ! Simplicité du jeu où déjà tant de choses passent : dans un regard, une parole, un compliment, une remarque…

Les visites en famille sont aussi un temps idéal pour aller au plus près de ce que vivent les personnes en cité et de voir les enfants dans leurs quotidiens. J’ai eu aussi déjà l’occasion de partir en sortie familles, ado, de faire des tours de rues, des camps etc.… et de commencer l’aide à la scolarité (dur de revoir ses bases d’espagnol !).

Seulement trois mois à Grenoble et déjà beaucoup de personnes rencontrées, de choses apprises. Mais rien n’est mesurable finalement. Tout s’apprend, se ressent, tout est en construction. La mission est lancée : En avant, toujours en avant ! »

52126774_2275081399442770_6544546980960403456_o
IMG_0302
IMG_0565
IMG_9768B
IMG_9920
51820028_2275073556110221_4565177389537034240_o
14Mar

Même pas peur !

La deuxième semaine des vacances de la région parisienne, Le Rocher de Paris est parti avec cinq adolescentes qui viennent tous les mercredi après-midi faire des activités au Rocher. Nous sommes allées en Chartreuse afin de découvrir la montagne et ses hauts sommets. Nous avons eu la chance d’être accueillies dans une belle maison qui nous a permis de tout de suite déconnecter de notre quotidien à Paris !

Nous avons fait deux journées de ski, à la clé : belles gamelles et grosses rigolades ! C’était une véritable découverte puisque la première fois pour chacune des filles. Khudédja ne voulait pas descendre la piste verte alors qu’Houné filait comme une flèche récupérer le téléski afin de skier le plus de fois possibles. A la fin de ces deux jours, nos cinq adolescentes arrivaient toutes à skier et même A TOURNER ! Toutes ont pu rire de leurs chutes respectives et cela a créé une belle unité.

Nous avons aussi marché une journée avec des raquettes. Ce fût un véritable dépassement de soi pour chacune d’entre nous ! Nous devions régulièrement déchausser les raquettes par manque de neige, la ballade était très longue et avec un bon dénivelé… Mais nous avons été récompensées par les paysages magnifiques de montagnes et de forêts enneigées, et surtout, par la persévérance de chacune ! Le groupe est resté uni tout au long du parcours, nous nous sommes encouragées, aidées à nous relever, à avancer quand nous n’avions plus la force. Nous sommes toutes arrivées fatiguées mais fières d’avoir parcouru ce chemin ensemble en prenant soin les unes des autres !

Chaque soir, les filles ont pu écrire ou dessiner leur journée dans un carnet de bord. Cela nous a permis de retenir tout ce qu’il y avait de positif dans la journée. Ensuite, nous nous retrouvions autour d’un dîner préparé par les jeunes en service et la soirée se terminait en beauté par un temps de veillée et un tour de « Pardon, Merci, Effort à faire pour demain » avant d’aller dormir.

Ce camp a fait grandir chacune de nous, en patience, en humilité, en persévérance et en dépassement de soi ! Il nous a permis d’apprendre à mieux nous connaître, dans nos forces et nos faiblesses, et c’est cela qui a uni le groupe. Nous nous retrouverons le mercredi avec la joie de nous faire grandir encore davantage !

WhatsApp Image 2019-03-08 at 22.07.29
WhatsApp Image 2019-03-08 at 22.07.32
WhatsApp Image 2019-03-09 at 11.08.56
WhatsApp Image 2019-03-09 at 11.15.10
WhatsApp Image 2019-03-09 at 11.14.27
IMG_9667
IMG_9702
IMG_9687
IMG_9662
IMG_9661
IMG_9665

Quelques vidéos souvenirs :

 

11Mar

Journée internationale des Femmes

A l’occasion de la journée internationale des Femmes, avec la Maison des Familles nous avons pensé les choses en grand !

Dans un premier temps, nous avons décidé de prendre du temps pour prendre soin de nous, faire des soins esthétiques et des massages. Nous avons ensuite partagé un repas chaleureux. Ensuite, durant l’atelier-parents, nous avons réfléchi à l’articulation de notre rôle de mère avec toutes les dimensions de notre vie de femme. C’est important de considérer une femme au-delà de son rôle de mère.

Aux Buissonnets, on vient d’abord parce qu’on est parent, mais on est accueilli dans toutes ses dimensions. Au cours de cette journée, nous avons également pris un temps pour présenter des femmes qui nous inspirent. Celles qui ont marqué leur époque comme Rosa Parks, Marie Curie, Mère Teresa et Kim Phuc, cette vietnamienne qui, après avoir été brûlée enfant par une bombe au napalm, a pardonné et est devenue ambassadrice pour l’Unesco. Mais aussi celles qui ont marqué notre vie : une grand-mère, une amie… Ces figures de femmes peuvent nous donner des idées et de l’énergie ! 

Retrouver le témoignage d’Halima et Jeane sur cette journée.

26Fév

Un café de rue au coeur du marché à Nîmes

Depuis le 29 janvier 2019, nous avons l’autorisation de nous installer en plein cœur du marché pour notre café de rue hebdomadaire.

Le lieu idéal pour oser la rencontre : boissons chaudes et petits biscuits sont un parfait alibi pour amorcer un simple échange ou une grande discussion avec des hommes, des femmes, des jeunes, des personnes âgées, des pères, des mères…

C’est aussi l’occasion pour l’équipe de revoir des personnes déjà croisées en porte-à-porte ou lors de la permanence hebdomadaire devant les locaux de l’association.

Comme souvent ici, les remarques sont directes, à l’instar de Rosy qui nous a confié : « Je suis noire mais mon cœur est blanc ». De beaux échanges interculturels en perspective !

Café tous les mardis mardi entre 10h et 12h à Chemin Bas Avignon !

20Fév

Bondy en visite à Rouen !

Dimanche 17 février, une belle bande de bondinois s’en est allé faire un tour en Normandie et arpenter joyeusement les rues et campagnes alentours de Rouen.

Pique-nique en hauteurs sur la colline sainte Catherine qui surplombe la ville. Grâce au panorama, nous avons découvert les lieux historiques (et combien !) et économiques de Rouen. D’un côté, le port, les entreprises. De l’autre, la vieille ville, avec sa cathédrale, son abbatiale et ses 8 ou 9 églises.

Quelques bonnes roulades, glissades, passes de rugby et frisbee plus tard, nous avons remonté le temps. Nous étions plongé tantôt au moyen-âge, tantôt à la renaissance. En effet, le quartier historique de Rouen est fait de maisons en colombages, les copies avoisinant les authentiques.

Joies, jeux et Histoire, le tout en famille, un chouette dimanche !

DSC06878
Bondy à Rouen 1
IMG_5913
Bondy à Rouen 2
15Fév

Des vacances au Rocher !

L’antenne de Marseille a profité de la période des vacances scolaires pour ouvrir ses portes ! La rencontre a commencé par un grand repas partagé digne d’un banquet suivi d’une après-midi jeux. Au programme : jeux de société, foot, ping-pong, baby-foot, … Il y en avait pour tous les goûts ! Une belle journée de rencontres et de partage, avec près de 50 personnes de tous les âges réunis…

51467588_2205750329678711_4110460650629627904_o
51747379_2205752176345193_8598186169068421120_o
52401093_2205750219678722_2590519205438685184_o
52421006_2205750103012067_5367905029107744768_o
51951490_2205750003012077_942735309903233024_o
52602439_2205750116345399_4685147293676994560_o
51779227_2205752073011870_7587130290401705984_o
51694336_2205751986345212_7982166805168783360_o
52508019_2205749899678754_5986185938101862400_o
51739606_2205749943012083_8609411847780564992_o
08Fév

Un poulailler pour la Maison des Familles

Pour le mois de février, l’équipe de la Maison des Familles accueille un nouveau venu : Etienne ! Nouvelle arrivée, nouveaux projets : la Maison des Familles se lance le défi de construire un poulailler.

La conception des plans, la concertation pour le matériel, les courses à plusieurs et la construction de l’habitat de nos futures colocataires mobilisent toutes les familles. Comme nous cuisinons beaucoup le mardi, nous avons besoin d’œufs pour préparer de bons gâteaux : c’est dans ce but que nous ai venue cette idée ! Plus besoin de faire des courses : nous nous servirons directement dans notre jardin. Prochaine étape : construire un moulin à farine 😉

IMG_9691
IMG_9659
IMG_9670
IMG_9674
IMG_9683
IMG_9684
28Jan

Camp Famille à Grenoble

Quatorze heure approche, le départ pour le camp famille devient imminent, les animateurs se pressent encore pour vérifier les derniers détails avant de partir. Clément nous dit,  »je m’en vais chercher la première famille, il est l’heure ». Il nous précède à la barre Albert Thomas à leur domicile . La joie se lie dans les yeux de toute la famille et même dans ceux des volontaires parce que nous sortons du quartier pour aller ailleurs, en montagne. La voiture a démarré. En route pour Miribel les Echelles, une maison prêtée par une famille amie du Rocher.

Le camp famille dure cinq jours. On est arrivé. Gaïd,ses enfants et Blandine nous y attendent déjà. Tous les enfants quittent la maison et courent vers la voiture pour nous accueillir. Les cris de Foucault retentissent. Youssef et sa sœur Myriam, depuis la voiture émettent des cris de joie. Les femmes vont emménager la cuisine et les enfants s’entassent dans la cour devant la balançoire, le toboggan pour jouer, et à leur côté Divin, Marc et Lancelot. A dix sept heure, une autre voiture arrive, et à l’intérieur la deuxième famille , Valentine et Magali, tout le monde est là sauf les pères de familles qui doivent arriver pour le week-end. Avant le dîner, Blandine rassemble tout le monde pour communiquer le programme hebdomadaire.

Le programme décrit une matinée animée par les ateliers divers pour les enfants. Tous les enfants ensemble, cela conforte leur lien mutuel. Foucault se plaît aux côtés de Youssef, Myriam de Colombe, Shaed de Sara… Le midi, repas tous ensemble . Toutes les mamans essaient de s’occuper de tous les enfants. Ce qui manifeste une sorte de complémentarité dans l’éducation des enfants. Les enfants participent au rangement, au nettoyage après manger. Après repas s’ensuit un temps calme obligatoire pour tous.

Un après midi, jeu collectif entre animateurs et enfants. Les femmes échangent entre elles et font parfois des randonnées. Une certaine complicité naît entre elles, on a parfois l’impression de voir des sœurs ensembles. Une fois dans la semaine un grand jeu est organisé. Les équipes se constituent. Le but est de récupérer les foulards dans les équipes adverses. Chaque équipe avec un leader : Sara pour l’une et Shaed pour l’autre. Shaed nous dit  » il faut mettre en place une stratégie ».

Un autre jour, visite à la ferme. Tous les enfants se pressent de dire :  »on veut voir la traite des vaches », on fait une randonnée jusqu’à la ferme. Le chemin est parsemé d’un brouillard, une vigilance aiguë, main dans la main, on avance. Le fermier nous donne la possibilité de traire les vaches.  »Que c’est beau » retentit d’un coup. Retour à la maison encore en randonnée avec une belle vue du paysage français. Un autre soir, cinéma pour les enfants et dîner restaurant pour les parents. Le week-end approche, Sid l’époux d’Ibtissem est arrivé. Tous les parents bien habillés, bien maquillés vont à leur dîner parent. C’est une expérience particulière car ils peuvent discuter paisiblement entre eux. Samedi, une troisième famille nous rejoint pour la journée. Les jeux, les repas… enfin l’ambiance générale leur donne envie de rester jusqu’au lendemain mais  »ce n’est pas possible » dit Laetitia à son fils Conor. Un jeu pour les familles est organisé. Les familles se regroupent entre elles autour de cela. Chose quelque peu difficile à réaliser dans le quartier en raison parfois du travail des parents et de l’école pour les enfants. On en profite.

C’est le dernier jour, demain nous partirons, les enfants disent  »c’est passé trop vite ». Dimanche est arrivé, nous devons tous procéder au rangement avant le départ. Tout le monde s’investit. Le travail avance et la maison redevient étincelante. Quatorze heures, les volontaires partent en formation à Nîmes et les familles retournent à Mistral. La fatigue se dégage dans les yeux de tous mais on peut supposer que cette fatigue est pour une bonne cause. Nous avons passé de belles vacances en famille hors du quartier.

46283475_2215560998728144_6477451418474119168_o
46456430_2215560968728147_5854148026263666688_o
Camp famille 1
46440199_2215561165394794_8720749657929547776_o
Camp famille
11Jan

La Maison des Familles en fête !

Le mois de décembre a été bien rempli pour la Maison des Familles !

Entre l’arbre de Noël fait maison, la décoration de la maison, la crèche, et les nombreux anniversaires à souhaiter … Nous avons tout de même réussi à trouver du temps pour concrétiser ce projet qui tenait à cœur aux familles : réaliser une carte de vœux afin de souhaiter à tous nos partenaires, nos anciens volontaires, les amis et la famille qui sont loin de nous, une merveilleuse année 2019 !

Alix a pris a bras le corps le projet, épaulée par Patrick, Dalilah, Lynda, Halima et tant d’autres ! Au bout de plusieurs retrouvailles, grâce à l’aide graphique d’Anne Bosquet, et de nombreuses séances de signatures notre carte de vœux a vu le jour !

déco noel-min
arbre noêl-min
déco noel
concertation-min
carte voeux FB
17Déc

Un concours de soupe à Nîmes !

Mercredi 6 décembre, treize équipes des quartiers Chemin Bas d’Avignon & Clos d’Orville étaient en lice pour participer au premier concours de soupe organisé à l’initiative du Centre Social. Parmi elles, des associations du quartier, mais aussi des écoles, le collège, et le centre social.

Le Rocher était bien entendu de la compétition avec un délicieux velouté de carottes agrémenté de gingembre et de miel. Sur les stands, de nombreuses spécialités étaient représentées : Harira, Chorba, soupe de lentilles corail, potage de pommes de terre et poireaux, …

Chaque équipe était heureuse de faire goûter sa création à un jury de professionnels puis aux 200 personnes réunies pour l’occasion. La dégustation s’est faite en musique, dans une ambiance chaleureuse et bon enfant… Les quatre équipes gagnantes, trois désignées par le jury et la dernière par le public, sont reparties avec un grand panier de fruits et légumes pour reproduire leurs délicieux breuvages à la maison !

 

13Déc

Ateliers des Parents à la Maison Des Familles !

Chaque jeudi de décembre a lieu l’Atelier des Parents, de 14h à 16h, avec Monique.

Nous souhaitons construire des relations de confiance avec nos enfants, nous avons besoin de paix dans nos familles, mais parfois nous nous sentons dépassés.
Ce groupe est un espace de partage et d’échanges. Découvrons ensemble les mots qui font grandir les enfants, les parents et la relation.
Pour fournir à chacun un cadre encourageant et sécurisant, la bienveillance entre ses membres est indispensable.

Rassurons-nous : il n’y a pas de parents parfaits. Comme on dit ici YAPP !

11Déc

Journée de la solidarité à Marseille !

Le Rocher et la Maison des Familles de Marseille ont réuni près de 100 convives lors de la journée de la solidarité. Une grande récolte de fruits et de légumes a précédé l’événement. Au programme de la journée : préparation collective du repas dans les salles paroissiales, apéritif et déjeuner autour de grandes tablées. Un beau moment de rencontre, de partage, de rire (et même de danse…!) pour tout le monde !

47449545_2165344110386000_5642394099777536000_o
47421239_2165344100386001_7807223514368311296_o
47431461_2165344223719322_652787522358738944_o
47451421_2165344327052645_4625537056028753920_o
47500375_2165344230385988_2550737878313336832_o
47571184_2165344490385962_8873939029570093056_o
47573942_2165344433719301_5262228239257960448_o
47574583_2165344120385999_8018393136323624960_o
47574589_2165344197052658_4627663107789946880_o
47575138_2165344560385955_2991962776324276224_o
47577680_2165344377052640_4419024462817525760_o
47580820_2165344420385969_8314503729491476480_o
47684966_500915420433549_8917054681541246976_n
47686105_2165344300385981_1333152325350457344_o
48187056_2183720908623070_1936055335869480960_n
48368314_361251461317454_6046469377514012672_n
1 2 3 10
Aller à la barre d’outils