En mission dans les quartiers sensibles.

Actualités

Actualité récente du Rocher

16Oct

Une belle après-midi pour le Rocher de Paris

Grande découverte au Rocher de Paris !

Samedi nous sommes allés à la ludothèque du quartier : c’est un espace où toutes sortes de jeux sont mis à disposition pour les enfants, du baby foot à la dînette, en passant par déguisements en tous genre et jeux de société plus traditionnels comme le Uno ! 

Ils étaient une sacrée troupe à se déguiser , rire , jouer, échanger !

Ce fût un vrai moment de joie partagée durant lequel les enfants ont découvert de nouvelles manières de s’amuser ensemble loin des écrans ! 

12Oct

Les marseillais au secours de Robin des bois

Juillet 2017, Robin des Bois, Marianne et leurs compagnons luttent contre le prince Jean et ses sbires au royaume d’Angleterre.

Ils étaient 12 garçons et filles de Campagne-Lévèque à avoir planté leurs tentes pendant une semaine à Mélan dans les Alpes de Haute-Provence, reçus fraternellement par les Scouts et Guides de France.  Ils y ont couru l’aventure et rencontré des enfants de leur âge, venus eux aussi de Marseille et de ses environs. Balades en montagne, grand-jeux, feux de camp, baignade, tir à l’arc…, nos aventuriers en herbe se sont dépensés du matin au soir !

05Oct

2007 – 2017 : Le Rocher fête ses 10 ans à Marseille !

Depuis septembre 2007, le Rocher est présent dans la cité de Campagne Lévêque à Marseille. Ce vendredi 29 septembre, nous avons voulu fêter dignement cet anniversaire en organisant une grande fête au cœur de la cité.

De nombreuses personnes sont venues pour ce grand évènement : bénévoles, anciens volontaires, amis, habitants, élus… La fête a débuté vers 16h30 avec différents ateliers animés par les membres de l’antenne, les grands jeunes de la cité et des parents : jeux de cartes, corde à sauter, chamboule tout, slackline, hockey, foot, atelier bricolage… Tous les enfants y ont trouvé leur compte !

La soirée a continué avec un grand buffet partagé garni des spécialités de chacun. Puis, après avoir soufflé nos bougies, nous avons dansé tous ensemble dans une ambiance très festive sur des rythmes d’origines diverses et variées. Ce fut un beau moment de joie, de partage et de fraternité !

En route désormais pour une nouvelle décennie du Rocher à LVK…

02Oct

Drôle de rencontre

Le mercredi rime avec sortie ! Mercredi après-midi nous sortons place Stalingrad en animation de rue avec les enfants !

Au programme : corde à sauter, épervier, balle au prisonnier… et également la rencontre avec la police montée !  Les enfants ont pu caresser les chevaux, entre émerveillement et inquiétude!

Super moment qui se termine autour d’un goûter !

21Sep

A la découverte du savon !

A l’occasion des Journées Européennes du Patrimoine, une première sortie de rentrée fut organisée par le Rocher de Marseille avec une dizaine de jeunes du quartier.

Les enfants ont découvert une usine de savon de Marseille pour la première fois. En visitant la chaine de production, ils ont souhaité prêter main forte aux ouvriers. C’est avec beaucoup d’ardeur qu’ils ont mis en boîte les savons de l’usine sous le regard amusé des visiteurs ! La découverte de ce savoir-faire a pu faire germer chez certains jeunes des idées d’orientation professionnelle.

Nous avons fini cet après-midi partagé par un bon goûter au Rocher ponctué de jeux et d’échanges toniques !

22Août

Ils sont fous ces Muromains !

Partis dès le matin du lundi 10 juillet pour ne revenir que 7 jours plus tard, les aventuriers éclaireurs des Mureaux recrutés pour l’occasion par la dix-septième Légion Auguste – vestige encore glorieux de l’armée romaine en ces temps de décadence impériale – se sont vus attribuer la mission de retrouver les traces du légendaire légionnaire Caelius disparu en terre vendéenne dans le chaos et le trouble causés par le déferlement de hordes de Germains affamés. Il a d’abord fallu s’équiper d’un armement solide et fiable, ce que nos aventuriers ont pu confectionner à la faveur de la fraicheur matinale. Mais aussitôt, les barbares germains ont pris au sérieux nos combattants au point de livrer de farouches batailles. Un assaut du fortin romain par les hommes d’Herman le Chérusque fut vaillamment repoussé et permit d’unifier nos légionnaires, élément indispensables pour se mettre sur les traces de Caelius. Une fois les armes de ce renommé soldat retrouvées aux abords du Moulin des Justices et suite à un passage par le camp d’entrainement du Puy-du-Fou retraçant les techniques de combat et les stratégies de batailles des plus anciennes et éculées aux plus récentes, les retrouvailles avec Caelius furent célébrées au cours d’une soirée mémorable au lieu du campement. Ce fut enfin le temps du départ et la dernière veillée fut propice pour sceller avec les habitants du lieu une paix durable autour de copieuses nourritures ; occasion aussi de se parer de ses plus beaux atours blancs et pourpres, et, en profitant de la Pax Romana rétablie, de faire mémoire de ce qui a été vécu, tant des moments de repos sur le bord de l’océan et d’entrainement ou de sport que ceux de luttes face aux sanguinaires germains.

22Août

Saint-Germain-en… la cité !

Quelle chance de pouvoir découvrir Saint Germain en Laye grâce à une élue amie du Rocher ! Notre promenade a débuté par une marche dans la forêt de St Germain à la grande joie notamment de Fatima qui a « goûté le silence de la nature ». Arrêt prolongé à la terrasse avec vue magnifique sur Paris et ses environs puis détour au pavillon Henri IV où l’autorisation de traverser le luxueux restaurant nous a permis d’entrer dans la pièce ou Louis XIV fut ondoyé. Nos amies de la cité commencent à être des familières du Roi Soleil ! Malika nous dit avoir apprécié la chapelle enchâssée dans le château : « C’est comme si on ne voulait plus d’elle mais elle résiste ! » nous dit-elle. Passage par la salle des mariages de la mairie puis promenade dans la ville –dont la propreté frappe Cynthia- jusqu’à la maison natale de Claude Debussy. C’est l’occasion pour nos amies de découvrir que dans le « quartier des musiciens » aux Mureaux, où plusieurs habitent, toutes les rues portent le nom d’un musicien célèbre. Elles sauront désormais pourquoi les trois « tours Debussy » s’appellent ainsi. La cour intérieure avec son escalier rappelle à Fatima les patios frais des maisons marocaines. Pour Malika, les objets souvenirs sont là mais le compositeur est absent. Nous découvrons que l’inspiration musicale de Debussy part le plus souvent d’un tableau et nous sommes invitées à écouter le morceau « Le poisson d’or » en contemplant le tableau japonisant du même nom. « On entend les poissons faire des bonds hors de l’eau » remarque l’une d’elles en mimant les cabrioles d’un poisson imaginaire. Fatima se dit surprise et choquée par les sculptures de femmes nues ce qui, à notre retour au Rocher, entrainera une discussion profonde et animée sur la pudeur et sur la représentation de la nudité. Le groupe se scinde et une partie poursuit en descendant jusqu’au musée de Maurice Denis où la guide, par sa pédagogie, nous entraine dans une découverte vivante du lieu et du peintre. Merci à notre mentor de la mairie qui nous a accompagnées de bout en bout et merci à nos amies de la cité sans qui nous n’aurions pas découvert cette belle ville de Saint Germain. Toutes sont partantes pour recommencer.

27Juin

A la quête de l’eau

Avec cette chaleur insoutenable, les habitants du village de Mistral ont été appelés à l’aide par leur grand chef ! Le village commence à manquer d’eau, toutes les sources sont en train de s’épuiser, nous allons devoir faire face à une pénurie sans précédent ! Lorsque les plus valeureux guerriers sont regroupés, nous partons à la recherche de nouvelles sources d’eau pour pouvoir sauver les habitants. La quête est longue et difficile mais chacun réussit à relever les défis même les plus complexes. Après tant de péripéties nous arrivons enfin au village voisin où le chef nous accueille. Tout est vert et luxuriant, c’est sûr il y a de l’eau ici ! Mais l’eau ne se gagne pas si facilement, nous préparons donc un succulent banquet pour nos voisins qui, en échange partagent leurs ressources d’eau avec nous. Trop heureux d’avoir enfin de l’eau, les villageois explosent de joie et organisent un grand tournoi de jeux et rentre enfin à Mistral chargés de leur trophée.

07Juin

Comme sur des roulettes

Nous sommes partis avec 12 jeunes dimanche 21 mai par un beau soleil d’été, profiter d’un peu de verdure. Départ gare de Grenoble pour équiper chacun d’un superbe vélo jaune de la métro ! Casque accroché et gilet enfilé, c’est parti pour le premier message codé qui nous emmène au parc Paul Mistral. L’aventure continu jusqu’à l’ile d’Amour. Concours de vitesse, cascades et slaloms, heureusement nous n’avons aucune casse ! Les trajets sont aussi l’occasion de rencontres et de discussions sans arrêter de pédaler bien sûr ! Vers 13h les équipes arrivent enfin au Bois Français pour une pause bien méritée ! Partie de foot, discussions, pique-nique et détente, nos jeunes cyclistes profite du soleil. La journée fut magnifique ! Nous avons pu profiter de très beaux paysages. Entre les sommets enneigés et les champs de fleurs, les bords de l’Isère sont plein de surprises !

07Juin

Les Mini-Aventuriers à la recherche du trésor

Une missive du Roi est arrivée à Bondy peu avant l’Ascension : le trésor de Louis XIV a été dérobé par des pirates. Les Minis, fidèles corsaires, sont missionnés pour partir à sa recherche, au cœur du pays Breton. Le jeudi 25 mai, nos 8 corsaires de 6 et 7 ans répondent présents pour partir à l’aventure. Abdoulaye le Vif, Kadiatou la Filoute, Dramane la Débrouille, Amel la Câline, Chaka le Marrant, Hawa la Maligne, Dahaba le Brave et Yasmine la Serviable embarquent, direction Locmariaquer, au bord de l’Océan, où nous avons pu faire résonner notre cri de guerre : « Les rouges ? Les rouges ! Les verts ? Les verts ! C’est nous les corsaires ! » Ce camp a été riche en émotion ( « Wah, la plage ça fait grave peur ! »), en rigolades (« moi je mange que du poulet, parce que y’a pas d’os dans le poulet ! ») et en découvertes. Baignade, pêche à pied (crabes, étoiles de mer, crevettes, « lièvres » de mer et divers coquillages et crustacés), bateau à voile, zodiac, dégustation de fruits de mer (huîtres, palourdes et moules : « Hé ! les huîtres c’est moelleux ! »), jeux dans le sable, se sont ajoutés à la découverte de la vie de camp : repas dehors, nuit sous tente, veillée… L’ostréiculteur, touché par la simplicité, l’émerveillement et la curiosité des enfants, nous a offert la dégustation du plateau de fruits de mer ! Après un après-midi d’olympiades pour se former, 2 pirates repentis les ont guidés sur le chemin du trésor. Celui-ci a finalement été découvert la veille du départ. Ouf ! Durant ces 4 jours, le soleil était de la fête. Les enfants ont été formidables et ont mis en application leur devise : « les Aventuriers Minis sont toujours unis ! ». Ils sont rentrés chez eux des étoiles de mer plein les yeux, juste à temps pour se glisser sous la couette en rêvant de ces 4 jours passés.

18Mai

Les aventuriers du Rocher au défilé du 8 mai

Ce lundi 8 mai 2017, les Aventuriers du Rocher, les « Mini » de 6-8 ans, les « Juniors » de 8-11 ans et les « Eclaireurs » de 12-15 ans, garçons et filles, se sont joints à la commémoration de l’armistice  du 8 mai 1945 à Bondy, aux côtés des élus de la municipalité de Bondy, des anciens combattants de la ville, de la Police municipale, des Sapeurs pompiers et de la population bondynoise. Sept Aventuriers ont porté des gerbes de fleurs au pied des monuments aux morts du cimetière de Bondy et de la place du général de Gaulle. La cérémonie a ainsi permis aux enfants et adolescents, qui étaient en uniforme impeccable (polo bleu, vert ou marron, avec foulard bicolore), de représenter Le Rocher dans un événement officiel à caractère historique et de prendre mieux conscience de l’ampleur de la Seconde Guerre Mondiale. Une belle occasion pour eux, venant des quatre coins du monde et parfois arrivés depuis peu en France, d’approfondir l’histoire de France et de vivre un moment de communion citoyenne avec les habitants des différents quartiers de la ville !

18Mai

Voyages dans le temps au cœur de la Sarthe

Après une halte pique-nique à Chartres, qui leur a permis de découvrir par un des énigmes, les trésors de la cathédrale, huit jeunes filles de Bondy : Yamina, Sirine, Gwenaëlle, Sadio, Sandy, Jade, Fatim et Kartoumy, sont arrivées au cœur de la Sarthe.  Dès le premier matin, ces jeunes filles ont été réveillées dans leur tente au son de douces chansons moyenâgeuses par princesses Mahaut, Yseult et Aliénor, puis ont été invitées à constituer deux clans de chevaliers : Les « Armorique » d’une part et les « Artois » de l’autre. Il fallait en effet que ces deux clans s’affrontent lors d’un tournoi puis un concours de mets pour le banquet royal et qu’ils aillent ensemble dans la  forêt de Perseigne délivrer la princesse Aliénor, prisonnière du chevalier Nasty knight… Une fois Aliénor délivrée, les trois princesses ont rejoint les deux princes Enguerrand et Godefroy pour accueillir des hôtes très particuliers, de passage en Europe : une tribu indienne ! Cette tribu a tout de suite sympathisé avec les « Artois » et les « Armorique ». Elle leur a alors proposé de passer les quatre épreuves du feu, de la terre, de l’air et de l’eau pour les initier à la culture indienne et leur donner un nom traditionnel, lors d’une veillée autour d’un feu majestueux… résultat d’une épreuve réussie ! Malgré la différence d’âge (de 11 à 16 ans), nos 8 participantes ont su vraiment jouer la solidarité entre elles, en particulier lorsque les deux clans étaient réunis à la cour pour mener des activités manuelles (fabrication de boucles d’oreille et de coussins) où l’enthousiasme et l’envie d’apprendre étaient à leur comble ! L’objectif a été atteint : nos ados pleines d’énergie se sont ouvertes à deux univers très différents de leur quotidien  … elles ont déjà envie de recommencer !

18Mai

Ah ! mon beau château…

Le Rocher de Paris a quitté la capitale avec quinze mères et leurs enfants pour une sortie en famille, pour profiter du soleil et de l’air frais. Nous sommes allés à Champs sur Marne pour visiter le château. En arrivant, c’était l’heure de manger. Nous avons déjeuné dans un joli champ, encerclé par des arbres. La partie le plus amusante de la journée a été la le match de foot qui a commencé spontanément juste après. Tous les enfants et presque toutes les mères ont participé. Nous avons bien rigolé et bien couru. Le château donne l’exemple d’une vie élégante de la Marne dans le 18ème siècle, avec des touches d’Asie, selon les gouts du propriétaire. Nous avons eu la chance de visiter le château et de voir des vêtements typiques de cette époque-là, ainsi que les jardins, les fontaines, et les petits champs autour. C’était une occasion de prendre un souffle hors de la ville et de passer ensemble une journée très sympa.

 

18Mai

De la cité des Oeuillets à celle de Carcassonne

« Kenza, Marouane, Yousri, le Rocher en vacances, allez, venez, on va tous chez Benoît, allez, venez, sa famille est hallah (= « trop bien ! ») ! ». Sur l’air de « Toi plus moi », les trois enfants chantent à tue-tête dans la voiture qui nous mène chez les parents de Benoît, pour troquer leurs cités des Œillets et de la Poncette contre celle de Carcassonne ! Après un peu de timidité à l’arrivée, qui permet de gentils « Bonjour Madame, Bonjour Monsieur », les vacanciers prennent vite leurs marques dans la maison familiale et découvrent avec joie le fonctionnement de l’orgue de Barbarie. Quelques heures plus tard, nous retrouvons Marouane en train de jouer aux playmobils dans la chambre d’Aymeric tandis que Yousri tond la pelouse avec Grégoire, et que Kenza et Sixtine enchaînent les pirouettes sur le trampoline. L’après-midi est l’occasion de découvrir ce qu’est une ortie au cours d’une grande promenade à travers la campagne, au terme de laquelle nous visitons un agnelage. Il est touchant de voir à quel point ces enfants, dont le père est absent, se fondent avec bonheur dans cette vie familiale paisible et insouciante. Après avoir dévalé les chemins avoisinants en courant ou en « luge sur herbe » pendant des heures entières, construit des cabanes et arpenté les remparts de Carcassonne, les enfants aident à préparer la salade ou à mettre le couvert. Kenza nous rappelle même à l’ordre un soir que nous avons oublié de faire le bénédicité ! Ces trois jours passent à toute vitesse, et certains ont du mal à contenir leurs larmes au moment du départ… Mais c’est le signe que ce camp a été pour tous une vraie bouffée d’air et que de vrais liens se sont tissés !

18Mai

Vercors, mon amour

L’été arrive à grand pas, et le Rocher en a déjà profité… Samedi matin, par un beau soleil, c’est tout un groupe qui est parti direction Choranche : de l’autre côté du Vercors ! Saint Nizier, Lans-en-Vecors, Villard de Lans… Les lacets de la route de montagne n’en finissent pas… Enfin, nous arrivons ! Mais une difficulté inattendue nous attend : des millions de chenilles, stimulées par le retour du printemps, dévorent le buis des montagnes. Les garçons passent devant, éliminant les chenilles qui pendent en travers du chemin. Nous ne faisons pas les fiers… Enfin, nous nous en sortons sans trop de mal ! A midi, nous profitons du belvédère pour un pique-nique bien mérité. Toutes ces émotions nous ont mis en appétit ! Le paysage est magnifique, apaisant… et pas un souffle de vent ! Alors on ne résiste pas à mettre les pieds dans l’eau lorsque l’occasion se présente. Soudain une, deux puis trois voiles apparaissent. Des parachutistes ont sauté depuis les falaises et redescendent tranquillement vers la vallée. Ouahou !  Mais vite, il faut partir… une séance (non deux !) de laser game nous attendent à Grenoble. Le jeu est très prenant : on s’y croirait ! On se donne à fond, y compris les animateurs… Au final, c’est l’équipe des bleus qui gagne : bien joué ! Les rouges feront mieux la prochaine fois… Alors, à quand la prochaine sortie ?

18Mai

A la Cadière d’Azur

Les Aventuriers Juniors de la Beaucaire ont découvert la Cadière d’Azur, un village typiquement provençal accroché au flan d’une colline. A travers un jeu de piste, nous avons eu la chance de rencontrer des artisans du village : un forgeron, un potier spécialisé dans la faïence et une même une couturière qui nous a fait essayer les costumes traditionnels qu’elle fabrique avec minutie. Après des haltes devant l’église, les fontaines et la mairie, la course dans le dédale des « calades » (rues pavées provençales), des escaliers et des porches s’est achevée par un goûter au point culminant du village, avec une vue imprenable sur la région toulonnaise.

18Mai

Sorties en terre provençale

Lors des vacances de Pâques, le Rocher de Marseille s’est occupé des familles de la cité. Beaucoup n’ont pas de voiture et les occasions de sorties sont rares. Nous avons profité d’une journée radieuse pour sortir au zoo, mères et enfants avaient plaisir à découvrir les animaux et à se retrouver autour de parties de jeux de cartes. Une autre belle journée se déroula à Gémenos au prieuré de Saint Jean de Garguier avec trois familles et de nombreux enfants. Au programme, repas partagé ensemble en terrasse, et belles discussions autour d’un thé. Les enfants rivalisaient d’imagination pour construire des cabanes « à ciel ouvert » dans les bois. Les mamans aventurières ont grimpés sur le chemin escarpé pour les rejoindre, suscitant l’admiration de leurs garçons !! Après un brin de sieste, les familles ont visité la chapelle du prieuré et allumé une bougie à leurs intentions personnelles : un beau moment fraternel ! Sur le trajet du retour, tous étaient heureux de ce moment partagé : rires et chants orientaux animaient la voiture !! « Alors, quand est-ce qu’on repart en sortie avec le Rocher ? », nous demande une maman en nous apportant un couscous pour nous remercier quelques jours plus tard !

18Mai

Les pirates à la poursuite des romains

CiIMG_3461nq pirates motivés de Campagne-Lévêque âgés de 9 à 11 ans sont partis récupérer leur trésor. Jules César leur a confisqué le butin dans un petit village près de Nîmes. Les aventuriers marins se sont préparés physiquement à la rencontre lors d’épreuves sportives, thèques, relais etc… Leur but :  gagner des morceaux de la carte au trésor pour connaître le lieu de la cachette! Ils se sont confrontés aux Romains à Nîmes, au sein de l’arène la mieux conservée dans le monde romain ! Sur place, ils sont arrivés les mains chargées de vases et de pots en argile confectionnés de leurs propres mains. Pour se détendre, les pirates ont eu des veillées autour de feu de cheminée et de chamallows grillés. Déguisés, leurs chants et incroyables histoires d’explorateurs les ont fait naviguer sur d’autres mers… Les romains conquis par leurs prouesses rendirent le trésor et ce fut une splendide fête sur le pont du bateau « Black Pearl »! Les sourires de ces héros et le petit déjeuner surprise préparé par leurs soins furent les plus belles pierres précieuses des animateurs.

 

18Mai

A la découverte de l’armée française

Dans le cadre du partenariat entre la délégation départementale militaire de l’Isère et le Rocher, nous sommes partis visiter la caserne de Varces lundi matin. Départ à 7h, les 10 adolescents sont prêts et motivés. Nous sommes accueillis par un commandant qui nous fait visiter les véhicules de l’armée, nous découvrons tous les ateliers de peinture, pneumatiques, mécaniques… Nous sommes très fiers de pouvoir monter dans les véhicules !! Après une petite pause, nous traversons la caserne pour aller jusqu’au bataillon de transmission de haute montagne. Un royal petit-déjeuner a été préparé pour nous, puis le commandant nous explique le fonctionnement de cette compagnie, leurs différents métiers, leurs spécialités, le quotidien d’un militaire. Les questions fusent, les jeunes sont heureux de

rencontrer des hommes passionnés qui parlent de leur métier et du service de leur pays. On repart avec un bel idéal en tête, des envies de stages et d’engagement.

18Mai

En vacances en famille

Durant la première semaine des vacances de Grenoble, nous sommes partis avec trois familles de la cité à Miribel-les-Echelles. Une grande maison perdue entre les montagnes nous a été prêtée par des amis du Rocher.  Nous sommes donc partis le 18 avril avec le déjeuner avec les familles. A notre arrivée une grande chasse aux œufs a été lancée, où petits et grands se sont régalés. Les journées ont été rythmées par les bricolages, des jeux d’extérieur avec les familles, des balades, une visite de la ferme et de ses animaux, nous avons même pu déguster du lait frais tout juste sorti de la vache ! Les soirs étaient très occupées avec la préparation du repas, le dîner et les jeux de sociétés près du feu de cheminée. Les repas traditionnels des familles nous ont régalés durant toute la semaine et nous avons passé de très bons moments à préparer les repas. Des moments de joie simple et  d’échanges privilégiés avec les parents. Nous sommes rentrés le samedi après un déjeuner au soleil, nous avons été très tristes de quitter cette grande maison qui a été témoin de l’échange culturel, du rire et de la simplicité qui est propre au Rocher, le temps d’une semaine.

1 2 3 6
Aller à la barre d’outils