En mission dans les quartiers sensibles.

Actualités

Actualité récente du Rocher

16Jan

La Compagnie Le Nombre d’Or présente la célèbre comédie « Croque-Monsieur » au profil de différentes associations… dont Le Rocher ! 😁N’hésitez pas, vous pouvez assister à la séance de votre choix et indiquer le nom du Rocher Oasis des Cités avec votre don. Merci pour votre soutien !  Inscriptions au 01 42 93 14 46

16Jan

Noël au Rocher de Paris

Pour Noël, le Rocher de Paris a festoyé avec les sans abris et les migrants du quartier ! Nous étions une quarantaine à savourer les plats préparés par les mamans du Rocher! Entre tiep, tajine, roses des sables et couscous, l’ambiance était haute en couleur! Madame le maire du 10eme a tenu à nous rendre visite pour passer un moment convivial ! Noël est un moment de joie et de partage que nous avons vécu ici au cœur du 10eme !

10Jan

Laissez-vous faire au Rocher de Bondy …

Aujourd’hui au Rocher de Bondy Nord, c’est la journée Eclat de Soi, tant attendue par les femmes de la cité. C’est la journée où l’on prend soin de soi, et spécialement de son visage et  de ses cheveux.

C’est aussi un moment privilégié de la journée où l’on peut s’arrêter pour discuter, échanger autour d’un café, souffler et échanger de bons conseils entre mamans.

De nombreuses femmes ont répondu à l’appel.  Au cours de cette journée, ces femmes peuvent se faire maquiller ou bien se faire coiffer, à loisir. Les volontaires elles-mêmes y sont passées ! C’est aussi l’occasion de se sentir belles et mises en valeur, et de prendre confiance en soi et en son pouvoir d’agir.

20Déc

Je veux découvrir Paris !

En Octobre 2017, quatre jeunes de la cité de la Beaucaire partent quatre jours à Paris pour découvrir la capitale.

Une idée qui vient des jeunes

« Je veux découvrir Paris ! » C’est ce que m’a dit A. 16 ans, en février dernier (2017). Il en fallait moins que ça pour que Guillemette et moi transformions cette idée en rêve, qui deviendra bientôt une réalité. L’enthousiasme débordant de Guillemette atteint rapidement les jeunes qui s’approprient bien vite le désir de vouloir découvrir la capitale. L’idée de simplement faire un séjour à Paris se transforme alors en un véritable projet d’organiser ensemble, les jeunes avec le Rocher, la découverte de la capitale.

Les jeunes qui prennent leur projet en main

La première réunion avec les jeunes a lieu en avril et nous définissons les différentes tâches de pré-projet: Il faut trouver des petits boulots pour payer le voyage; Le planning doit être construit en fonction des envies de chacun; Quel moyen de transport faut-il prendre pour être le moins cher?;… La première date du départ est fixée au 8 juillet 2017. Il faut s’y mettre !

Rapidement des amis toulonnais du Rocher proposent des petits boulots et les jeunes se mettent au jardinage et au bricolage. Même si parfois le poids du ramadan se fait sentir dans la motivation, c’est le plus souvent avec un grand entrain qu’ils se mettent consciencieusement au travail. En parallèle, des réunions animées s’enchaînent pour décider des visites et des activités: « Il faut aller au Louvre ! »; « A ce moment là on prend une glace Hägen-daaz sur les Champs Elysées ! »; « Oh! Et quand est-ce qu’on va faire du shopping ? »; « Est-ce qu’on aura du temps pour faire la prière ? »; « On fera la tour Eiffel ? »…

Dans cette dynamique de projet, nous apprenons finalement que plusieurs jeunes ont des empêchements pour venir au camp et les dates doivent être reculées, car le groupe est désormais trop petit pour partir. Nous remettons donc le projet à la rentrée scolaire.

Malgré ce contretemps, l’enthousiasme est toujours bien présent au retour des grandes vacances et il ne faut que quelques temps pour se relancer dans le projet. C’est finalement le 20 octobre 2017, qu’Amine, Soufiène, Ahmed, Elyes, Nicolas et moi, embarquons dans le bus de nuit direction la capitale.

L’aventure commence

Et samedi matin, c’est parti pour quatre jours dans les rues de Paris! Les Champs Elysées avec la visite de Luis Vuitton aux portes clefs à 300€, l’arc de triomphe et la première vue sur Paris, la basilique de Montmartre, le Louvre et sa Joconde, la cité des sciences, la tour Eiffel bien sûr, la cathédral Notre-Dame, le château de Versailles…! Et quatre jours c’est plutôt court pour découvrir tout ça. C’est pourtant avec une curiosité exemplaire que nos quatre jeunes s’émerveillent devant ce qu’Ahmed appelle : « Le faux Paris, celui des touristes ! »

Mais en parallèle de ce « Paris des touristes », nous introduisons également la bande à la vie parisienne, la vraie cette fois! Nous passons une soirée chez Amaury, le frère de Nicolas, dans un bel appartement du 8ème arrondissement. Après avoir dégusté un dîner, lors duquel ils nous ont éblouis par leurs talents culinaires, nous avons passé une première soirée à écouter de la musique et à parler du match PSG-OM du lendemain. « Il est bon délire ton frère ! ».

Nous découvrons aussi les nuits parisiennes. Tournée de coca-cola dans un bar du 18ème pour admirer la défaite du PSG face à l’OM. Le lendemain soir, c’est posés dans un café que nous partageons une soirée en musique, animée par la cousine de Guillemette, qui fait partie du groupe Les Frangines, étoile montante de la musique française !

Nous passons également un soirée chez mes parents à Versailles où nous partageons un bon dîner après avoir fait plusieurs parties de loup-garou.  Le beau-frère de Nicolas, présent ce soir là nous dit: » n’hésitez pas à faire bouger le réseau familiale pour leur faire rencontrer des professionnels, c’est des bons gars! ». Lorsque je m’excuse auprès de maman car nous devons partir et n’avons pas le temps de ranger, elle me répond:  » Mais attend ils ont déjà rendu service toute la soirée !! ».

Par message vidéo, nous transmettons les remerciements des parents des jeunes: « Vous les accueillez alors que vous ne les connaissez même pas! ». En même temps ce n’est qu’un juste retour des choses lorsque nous même sommes si bien accueillis dans la cité par les familles.

Nous rentrons finalement mardi soir pour une nuit dans le bus, qui nous ramène à Toulon. Bien que la fatigue soit bien présente, les sensations de ces quatre jours sont toujours bien présentes et c’est avec la tête pleine de souvenirs que nous rentrons tous chez nous:

 » La vérité j’ai la mort de partir ! J’ai envie de rester ! »

             » Oh Paris il pleut tout le temps !! Mes chaussures elles sont sales ! »

             » Tu sais on a râlé tout le temps mais en vrai on a trop kiffé! »

Un grand merci à tous ceux qui nous ont soutenus dans notre projet, en particulier à Karline, sans qui l’un des jeunes n’aurait pas pu participer !!

Antoine du Rocher

18Déc

La valse des saveurs à Paris

 À l’approche de Noël c’est dans une ambiance détendue et amicale que nous nous sommes retrouvés pour le repas Saveur du Monde du Rocher ! Près de 80 personnes sont venues ripailler et se régaler des plats soigneusement préparés et apportés par chacun ! Entre couscous, tajine, briques, pâtes salsa, et crêpes françaises, nous ne manquions de rien !

07Déc

Une journée de femmes à Conflans

Article écrit lors de l’atelier socio-linguistique du 21 Novembre 2017

Jeudi 16 Novembre 2017, on est parti du Rocher à 10h pour aller à Conflans Sainte Honorine. A 11h, on a visité le musée de la Batellerie. On a vu des maquettes de bateau. Le guide nous a expliqué le fonctionnement des écluses. Après le musée, on est allé dans le parc pour déjeuner. Après le déjeuner, nous sommes descendues pour voir la chapelle Sainte Honorine. Ensuite, nous avons marché jusqu’à la Seine pour voir les bateaux et les péniches. On est rentré dans une péniche-chapelle. Nous sommes allées jusqu’à la passerelle sur la Seine où la vue était très belle avec les feuilles de l’automne. Nous avons passé une journée magnifique !

Fatima F, Aïcha K., Aïcha S., Tiazza G., Amelia M., Ijou C., Fatima I., aidées par

Fadma A., Seltana A., Rkia C., Christine G., Khadija Z., Amudha C., Désiré E., Khadija E., Fatima K., Khadija A., Hafida E.

07Déc

Un repas saveurs du monde ça se prépare !

Samedi 16 décembre aura lieu un repas saveurs du monde haut en couleurs au Rocher de Paris .

Et pour préparer ce grand évènement, les enfants s’y sont mis à coeur joie ! Chacun a dessiné et colorié des drapeaux de tous les pays et a présenté ce pays avec fierté .

Vous serez tous les bienvenus le samedi 16 décembre de 12h à 16h : chacun apporte un plat de son pays d’origine à partager.

Antenne de Paris : 224, rue Lafayette, 75010 PARIS

07Déc

Les aspirants reprennent le flambeau

« J’ai eu la chance de participer à deux évènements avec le Rocher: un mardi soir, théâtre d’un repas avec les jeunes puis de jeux de société (Jungle Speed et Monopoly) et une sortie rando le samedi après midi à Esparron, ancien lieu religieux et résistant situé au bout d’une sente forestière dans le Vercors.
La première activité était une découverte pour moi et je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre. J’ai été surpris en arrivant de voir plus d’une vingtaine d’enfants bouillonnant d’énergie dans le hall, contents d’être là ensemble. Cette joie est d’ailleurs difficile à contenir et le groupe a du mal à rester calme.

La deuxième activité était cette fois en plein air et dans un lieu que maîtrisent moins ces enfants puisqu’il a fallu marcher environ une heure avant de rejoindre Esparron pour un barbecue improvisé malgré la neige et une descente aux flambeaux. Le groupe était plus réduit mais les enfants présents avaient toujours la même envie de jouer, de se chamailler et toujours le même sourire aux lèvres. C’est d’ailleurs l’impression qui marque: il n’y a pas une seconde de calme, on voit toujours des enfants faire rire les autres, se courir après etc: tous les prétextes sont bons! En revanche, ils ont du mal à laisser parler un animateur ou à profiter du silence, notamment lors de la descente aux flambeaux, ce que je trouve dommage. Les impressions ressenties sont donc le bonheur de voir ces enfants prêts à jouer en permanence et contents de participer aux activités du Rocher. On sent qu’ils viennent d’eux mêmes, et pas parce qu’ils sont obligés, ce qui est essentiel mais qui les rend difficile à contenir. Il y a aussi de la curiosité par rapport à ces enfants et l’envie de partager avec eux.
Je garde de très bons souvenirs de ces deux activités (même si mes oreilles ne sont pas de cet avis) parce que l’on ressent de la joie de vivre et du plaisir à venir. Les animateurs prennent du plaisir à accueillir les enfants qui prennent du plaisir à venir au Rocher, je participerai à la prochaine activité avec plaisir si cela est possible! »

Romain Bénévole à Grenoble

30Nov

Un mois au Rocher

Dans le cadre de la première année post-prépa à l’Essec, les étudiants devaient effectuer un stage à caractère ouvrier ou social d’une durée d’un mois. J’ai choisi de le faire à l’association du Rocher, pour pouvoir être en immersion totale dans le milieu associatif. Ainsi, durant mon stage j’ai pu vivre en colocation avec les bénévoles et volontaires du Rocher au sein de la cité de Mistral à Grenoble. Ce qui m’avait le plus marqué durant ce stage ce fut de belles rencontres que j’ai pu faire. Tout, au Rocher, se fait autour de la rencontre. Lors des animations de rue, que j’ai particulièrement aimées, j’ai pu jouer au foot, à l’épervier et au cache-cache avec les enfants de la cité. Lors des visites à domicile, j’ai pu discuter de tout et de rien avec les habitants de Mistral autour d’un thé. Durant la deuxième semaine du stage, j’ai eu la chance de partir en camp des familles, aux Miribelles-les-Echelles, avec quatre familles de la cité, la famille de notre chef d’antenne, et le reste de l’équipe. Avec les enfants nous avons construit une cabane en bois et fait des promenades à la ferme. Enfin durant la formation d’une semaine à Lyon, j’ai pu rencontrer les volontaires du Rocher de toutes les antennes des villes françaises. J’ai pu voir alors, que même si une antenne du Rocher peut paraître petite, les choses que font toutes ces antennes réunies, créent de belles choses, et ce toujours dans l’espoir d’un avenir meilleur. Ce stage d’un mois me parût presque trop court, mais néanmoins très riche, que ce soit en termes d’expérience humaine, que d’observations que j’ai pu faire quant à la vie en cité. Je voudrais ainsi remercier mon école de m’avoir donné l’opportunité de faire ce stage et toute l’équipe du Rocher de Grenoble pour m’avoir chaleureusement accueillie durant un mois de stage.

28Nov

De la cueillette à la bicyclette

C’est dans un Bike Park du Haut Var que nous avons eu la joie de nous rendre un samedi de novembre. Entre les bosses, les passerelles et les ponts, les trois adolescents garçons du Rocher que nous avions emmené étaient heureux de mettre en avant leurs talents de cyclistes chevronnés. D’autant plus que cette activité plaisante a été précédée par la cueillette des olives le matin même dans le terrain d’une famille du coin.
Bref une journée qui fait rimer travail terrestre et bonds célestes pour le plus grand plaisir de nos jeunes !

23Nov

La Maison des Familles les Buissonnets à la Journée de la Fraternité

L’équipe de la Maison des Familles s’est investie dans l’organisation de la « Journée de la fraternité » à Marseille, et plusieurs familles de la Maison ont participé à cet événement dans la volonté de vivre une journée de partage, quels que soient les horizons, toutes générations confondues. Nous étions 300 à être accueillis par l’œuvre de jeunesse Paul Hava située dans le quartier de St Mauront.

Au programme d’abord : éplucher des légumes pour un aïoli, concocter une tapenade, cuire 300 merguez et sardines, faire des brochettes de fruits pour préparer un déjeuner typiquement marseillais.

C’est un moment convivial, « tout le monde était content de se retrouver, j’ai eu l’impression » raconte Anne-Marie, « j’ai pu rencontrer des gens, des jeunes ; j’étais contente d’être entourée de gens parce que d’habitude je suis seule ». Fanny, invitée à la journée nous confie « C’était facile de s’aborder, de se dire bonjour simplement ».

On s’est rencontrés dans la joie et la simplicité, dans une ambiance très chaleureuse. Chacun était fier d’avoir contribué à ce repas, et non moins ravi de le déguster, entouré de personnes « qu’on aurait jamais pu rencontrer ailleurs » nous dit Thibaud qui participe à la journée.

La Maison des Familles était  fière aussi de pouvoir remplir les verres de tous les participants avec des boissons collectées depuis plusieurs semaines par l’opération solidaire « 1 jus de fruit pour 1 ami » portée par les deux maisons des familles de Marseille, les Buissonnets et la Halte des parents. 204 litres ont été rassemblés grâce à la générosité de chacun !

Après ce bon déjeuner, place aux ateliers ! Pétanque, préparation d’un flashmob, dialogue entre chrétiens et musulmans, ou café au soleil… Il y en avait pour tous les goûts !

Chacun est reparti chez soi, visiblement heureux de ces moments de partage et de fraternité. « Si on était comme ça chaque jour on pourrait changer le monde » nous dit Roger en fin de journée…

A nous de jouer 🙂

15Nov

Journal d’un élève polytechnicien à la cité Mistral

Cela fait un mois que je suis arrivé au Rocher de Grenoble et plus précisément dans la cité de Mistral entourée par les montagnes grenobloises. Après avoir passé deux ans en classe préparatoire scientifique à Louis-le-Grand à Paris, j’ai intégré l’école Polytechnique et c’est dans le cadre de ma première année que je fais mon stage au Rocher.  Mais en dehors de l’obligation de ce stage, j’ai pu rencontrer une belle famille. Venant d’Angleterre, je suis très content de découvrir une autre facette de la France, autre que celle de la Tour Eiffel ou des Champs-Elysées. En effet, tous les jours, je vis des expériences nouvelles au sein de la cité. Par exemple, je suis impliqué dans l’Atelier Solidaire créé par Ali, un habitant de la cité. Dans cet atelier, nous réparons les vélos à petits prix.  Mais être au Rocher est aussi et surtout une belle expérience humaine. Avec les autres membres du Rocher nous nouons des liens d’amitié avec les habitants de Mistral, à travers les visites aux familles ou les animations de rue que j’apprécie particulièrement. C’est en jouant au foot ou à la pétanque que j’ai pu me rapprocher des jeunes. J’ai encore 5 mois devant moi, durant lesquels je suis certain de vivre de belles expériences et rencontres.

Et puisque Toby est anglais, voici la version de son témoignage dans la langue de Shakespeare :

It’s now been a month since I started work at the “Rocher” in Grenoble, at the cité Mistral, nestled in the French Alpes. After 2 years of scientific “classes préparatoires” in Paris at Louis-le-Grand, I was admitted to Polytechnique and it is my first-year work placement that has brought me to the Rocher. More than mere work experience, this has been an incredible opportunity to meet people. As an Englishman, I am overjoyed to have the opportunity to explore new facets of French culture. Indeed, I get to do new, interesting things all the time in the “cité”. For example, I am heavily involved in the “Atelier Solidaire”, an affordable bike repair shop founded by Ali, one of the inhabitants of the cité. But more than anything, the Rocher is about encouraging social interaction. My co-workers and I form bonds of friendship with the inhabitants of Mistral, by stopping by at their homes or – my personal favourite – organising games in the street. Through football matches and games of bowls I feel I am able to get close to the youngsters. I have 5 more months ahead of me, and I feel certain that I will enjoy what will be an unforgettable experience.

14Nov

Les Aventuriers Juniors de la Beaucaire ont planté l’Arbre des Aventuriers !

Le nouveau clan des Aventuriers Juniors de la Beaucaire s’est réuni début septembre pour vivre leur première Aventure de l’année.

Histoflash, le chef responsable des histoires et de la pédagogie, leur a alors confié une grande mission : planter la graine de l’Arbre des Aventuriers ! Armés des cinq lois des Aventuriers Juniors, ils ont su récupérer tout ce qui était nécessaire à cette plantation.

Grâce à leurs efforts tout au long de l’année, cette graine poussera et deviendra un bel et grand Arbre. Rendez-vous l’été prochain pour la récolte de tous les beaux fruits de l’année !!

14Nov

Vacances de la Toussaint au Rocher de Marseille !

Six jeunes collégiens sont partis à l’aventure en camp près de Nîmes et une quinzaine de primaires se sont retrouvés pour des activités créatives au Rocher.

Au programme du camp : concours cuisine, Olympiades, visite des Arènes de Nîmes, jeu d’approche, construction de cabanes, veillées et chants.

Au Rocher : ateliers lecture le matin et préparation de sablés, expériences scientifiques, ateliers bricolages et sortie au Pilon du roi durant les après-midi.

Une semaine bien riche en découvertes pour tous ces jeunes désireux de se dépasser et de vivre de nouvelles expériences !

14Nov

La Maison des Familles : C’est les vacances, on joue !

« C’est les vacances, on joue ! » :  voilà ce qu’ont affirmé ensemble le centre Médico-psychologique (structure de soin pour enfants porteurs de handicap) et la Maison des Familles Les Buissonnets le 24 Octobre 2017 à Marseille.

À l’écoute du besoin des parents, un partenariat s’est créé entre ces deux structures voisines qui, malgré le grillage qui les sépare, ont en commun d’accueillir les familles. Le projet qui nous a réunis ce jour-là, parents, enfants, volontaires, bénévoles et salariés, c’était de jouer. L’idée est venue des observations faites par les deux structures auprès des enfants et de leurs parents, sur la rareté de leurs échanges ludiques :

« Moi je ne connais aucun jeu, mes enfants jouent à la console » (Une maman)

Le but de cet atelier, qui s’est déroulé sur la matinée, était donc de partager un temps de jeu et de plaisir pour les parents et les enfants. C’est aussi une façon de sensibiliser les parents sur le fait que le jeu est un temps magique pour l’enfant, il l’aide à grandir, à construire sa personnalité. Le jeu aide aussi l’enfant à prendre conscience de ses partenaires et de lui-même.

Tout au long de cette matinée, nous avons vécu de beaux moments de partage en famille, avec des jeux collectifs d’entraide et des ateliers variés, pour expérimenter la thérapie par le jeu. Pour ces ateliers, chacun a donné ses idées : mimes, jeux de société, ou encore le classique 1, 2, 3 soleil, il y en avait pour tous les goûts, et ce sont des jeux que l’on peut facilement reproduire chez soi.

Nous avons clôturé par notre habituel déjeuner partagé, préparé grâce aux talents de chacun.

« On a passé un super moment avec nos enfants » Nous confie un papa en partant le sourire aux lèvres. Bref, vivement les vacances de Noël pour le prochain atelier, rendez-vous le 23 Décembre !

13Nov

Un premier repas saveurs du monde haut en couleurs

Le premier repas « Saveurs du monde » organisé par la nouvelle équipe de l’antenne de Bondy a eu lieu ce dimanche 15 octobre.

Sous un soleil encore estival, nombreux ont été les habitants du quartier et leurs enfants à venir partager ce moment convivial et festif. Beaucoup d’entre eux ont mis la main à la pâte et entre couscous, tiep, barbecue et salade de pâtes, l’esprit du repas était bien respecté et les ventres s’emplirent allègrement.

L’ambiance était très festive, la salle s’enflammant sur les performances de deux rappeurs de Ribat, Moss et Verlin, ainsi que pendant le spectacle de danse de Sadio, Kartoumy, Chancy, Kany et Hawa.

Dehors, la cour s’était transformée en véritable terrain de jeux pour les enfants autour de parties de foot et de basket. L’autre événement marquant de cette journée a été le retour des Mary dont le discours a ému nombre de membres de l’assistance qui n’ont pas hésité à montrer leur attachement à l’ancien couple responsable de l’antenne . Le repas a également été l’occasion de présenter l’équipe du Rocher pour cette nouvelle année. Tous les ingrédients étaient ainsi réunis pour assurer le succès de ce repas « Saveurs du monde » de l’année, une bonne occasion de découvrir l’ambiance du quartier et l’esprit de l’association pour les stagiaires de l’ESSEC venus pour un mois : Marie, Thomas et Cyril.

09Nov

Le capitaine Read en vacances aux Mureaux

Pendant toute la première semaine de Toussaint, le Rocher des Mureaux a accueilli une vingtaine d’enfants du CP au CM2, matin et après-midi, pour une animation sur le thème des pirates.

L’intrigue de la semaine – le capitaine Read a une carte au trésor et cherche un équipage pour le retrouver ! Séparés en quatre groupes, les matelots ont prouvé leur valeur à travers des olympiades, ont fabriqué leurs propres radeaux pour rejoindre l’île déserte et ont finalement retrouvé le trésor en déchiffrant des messages codés. Tous ont ensuite participé à la « fête de l’île aux pirates » devant le Rocher où ils ont pu dépenser leurs trésors par le biais de divers jeux d’adresse et de logique – bonbons et gâteaux à la clé, bien-entendu.

Sur une note plus sérieuse, les enfants étaient extrêmement motivés toute la semaine et sont tous bien rentrés dans l’imaginaire de l’animation. Une vraie réussite !

09Nov

Roc & Run : Sainte Musse à toute allure

La jeune équipe ROC & RUN de Ste Musse a rejoint le samedi 21 octobre le parcours des dix vins à la londe. Ce trail long de 10 km serpente la pleine nature varoise, au travers des vignobles et des collines provençales. Une attrayante et originale manière de découvrir notre patrimoine français et régional pour nos jeunes des cités. 3 d’entre eux, Jamila, Btissem, Loucine, ont donné tout ce qu’ils avaient ce matin-là. Ils sont rentrés fatigués après un tel dépassement, mais heureux de ce défi vécu ensemble !

Alors que l’équipe portait haut et fiers les couleurs du Rocher, d’autres présentaient le projet au micro de l’évènement ou sur l’espace de notre stand.

Ces moments partagés ont été animés d’encouragement mutuels, de connaissance de soi, de rires, d’amitié, d’esprit d’équipe ! A présent Ste Musse est prêt à tout relever… c’est bientôt sur les flots avec la spi do qu’elle avancera de nouveau ! A vos Marques… Prêt, Rocher !

31Oct

Tournoi de football à Campagne Lévêque

Le samedi 21 octobre 2017 Campagne Lévêque a vécu son premier tournoi de football organisé par Le Rocher avec des lycéens et collégiens du quartier. Jamais tel événement n’avait eu lieu sur place jusqu’à présent.

11 équipes de 4 jeunes se sont donc réunies pour tenter de remporter le trophée LVK 2017 (surnom de la cité). Pendant plus de quatre heures, ils se sont affrontés sur le City Stade afin d’aller le plus loin possible dans la compétition, encouragés par leurs amis venus les soutenir. Certains quartiers voisins avaient même envoyé leurs contingents de joueurs pour l’occasion.

Au final, après de longues heures de lutte acharnée et de nombreux buts, une équipe a pu enfin hisser la coupe du tournoi. Un grand goûter a clôturé l’événement sportif de la meilleure des manières.  Enchantés, les jeunes ont redemandé un nouveau tournoi … dès la semaine prochaine !!

30Oct

Paroles de bénévoles

Mathieu et Lauriane, tous deux bénévoles à l’antenne de Grenoble, témoignent de leur joie d’aider au Rocher et de venir rencontrer les habitants de Mistral :

La prairie s’anime

« Sortir de son appartement pour jouer avec des enfants du quartier : voilà une activité bénévole surprenante qui ne prend pas trop au sérieux. Le rocher m’a fait découvrir l’animation de rue et ses joies. En voici quelques éclats.

Étant kapseur, c’est-à-dire que je vis dans une coloc à projet solidaire, j’habite dans une résidence juste en face du quartier Mistral. Quand vient la fin d’après-midi, je n’ai qu’à traverser la rue pour contourner les trois tours et rejoindre la « prairie », un espace vert au cœur du quartier. J’entends déjà les cris des enfants et je suis pris au le cœur du mouvement : ça court un peu partout, des groupes d’enfants et quelques animateurs au milieu.

C’est toujours chouette de retrouver l’équipe du Rocher qui s’affaire pour une nouvelle anim’ de rue. Je reconnais quelques enfants, je demande aux autres comment ils s’appellent et on peut commencer à jouer. On peut être dans le city pour un foot, dans notre équipe, il y a des petits qui font déjà du jeu construit en enchaînant les passes et il y a des plus grands qui me dépassent par leur jeu de jambe. A moins qu’on soit sur la prairie, à bout de souffle, à fuir l’équipe des renards et capturer l’équipe des vipères.

On apprend beaucoup de choses ensembles : bien allier nos forces avec nos camarades, être patient quand une phase de jeu s’allonge, écouter quand on donne les règles, voir qu’on embête les autres si on fait n’importe quoi.

Et surtout, on récolte beaucoup de choses : des rires, de la complicité, de la confiance, de la reconnaissance. Je peux apprendre une façon de faire à un enfant qui va l’apprendre à un plus petit, et le plus petit peut me montrer une façon de jouer que je ne connaissais pas. Dans ces moments privilégiés où nous sommes pleinement dedans, autour d’un jeu, on sent que ça bouge à l’intérieur, au cœur de chacun ».

A table ouverte !


« Je m’appelle Lauriane, je suis étudiante et curieuse du monde. Je viens justement de trouver une nouvelle porte pour m’en rapprocher.
L’expérience du jeudi midi est un temps de rencontre autour d’un repas au Rocher.
Quand j’y vais, ça commence par la bienvenue, l’accueil est souriant, on se dit bonjour sans se connaître mais bientôt on parle de nos vies, de ce qui nous touche, de nos habitudes, de religions, de ce qui nous interpelle.
La dernière fois, on a partagé un couscous rouge, et le jeudi d’avant des bananes et manioc frits.
C’est comme un voyage. Si je devais inventer un mot j’inventerais chal’ heureux. Parce que ces moments au milieux de la semaine c’est comme un châle, un tissu qui t’entoure de joie ; il y a tous ces yeux, ces visages autour de toi qui ouvrent un espace qu’on ne soupçonnes pas toujours, ou qu’on oublie parfois, celui de l’altérité.

Chal’heureux, une heure ou deux, puis poursuivre la journée, heureux, élancés.

Avec ces quelques mots j’espère avoir esquissé les contours d’un espace d’accueil où chacun peut venir, passer, sourire, aimer ralentir (parce que c’est important de s’arrêter sur les visages de ceux qui déambulent à longueur de journée autour de nous, dans la rue, le tram, les escaliers). »

1 2 3 7
Aller à la barre d’outils