En mission dans les quartiers sensibles.

A l’abordage !

En ce samedi après-midi de janvier, les habitués de la base navale de Toulon ont sans doute été étonnés de voir se découper devant l’horizon les silhouettes d’une quinzaine d’adolescents en file indienne, patrouillant devant le Charles de Gaulle et les pétroliers-ravitailleurs. Jean, bénévole au Rocher et réserviste dans la marine, en uniforme pour l’occasion, mène le groupe, et ne plaisante pas avec la discipline alors que la base nous accueille en plein plan vigipirate. Le responsable d’une unité de fusillers-marins chargée d’assurer la sécurité de la base nous réceptionne quelques centaines de mètres plus loin. Nous avons alors la chance d’assister à plusieurs exercices simulant des tentatives d’intrusion : une course-poursuite en zodiac, et l’entraînement d’un maître-chien. Les yeux brillent, et pas seulement du fait du mistral glacial ! Quand les militaires expliquent ensuite leur rythme de travail, comprenant des gardes de nuit de quatre heures sur un zodiac en plein vent à l’entrée de la base, cela ne semble pas décourager nos jeunes… Au contraire, les questions fusent de plus belle sur le parcours d’études nécessaire pour parvenir à leur place : l’école des mousses semble faire des adeptes !

Articles récents

COVID 19 : L’appel du Rocher

Crise sanitaire du COVID 19 – Le Rocher mobilisé

Formateurs formés !

Une des activités-phare du Rocher de Marseille cette année est l’Atelier socio-linguistique, plus communément appelé cours de français. Nous n’avons pas moins de 40 inscrits les mardi et/ou jeudi après-midi. Ces ateliers accueillent des participants de tous niveaux. Certains viennent se familiariser avec la langue, d’autres la pratiquer, d’autres encore en découvrir l’écrit. Un thème […]

Aller à la barre d’outils