En mission dans les quartiers sensibles.

Le Rocher des Mureaux s’attaque aux 20 kilomètres de Paris

21 Oct

Le Rocher des Mureaux s’attaque aux 20 kilomètres de Paris

Tout semblait pourtant aller lorsque le « boum » de départ résonna aux oreilles des neufs athlètes qui arboraient fièrement le logo du rocher sur leur dos, ou du moins, rien ne laissait supposer que seul six d’entre eux passeraient la ligne d’arrivée des 20 kilomètres de Paris sans accroc.

Dans l’optique de donner de la visibilité à l’association, la fine équipe s’était préparée patiemment à la mesure du temps qu’elle avait à disposition. C’est donc en toute confiance qu’elle s’élança en cette chaude matinée du 12 octobre. Au fil de la course, quelques « eh le rocher ! » vinrent redonner de la force aux courageux athlètes qui continuaient tant bien que mal leur parcours sous un traître soleil de mi-octobre. Après cinq kilomètres, les premières victuailles permettent de ne pas réaliser qu’il en reste encore Quinze, puis Quatorze, Treize, Douze, Onze, Dix… Neuf, les jambes deviennent lourdes, mais il faut continuer… Huit … Sept … allez encore un effort … Autour d’eux, de plus en plus de gens marchent, et nombreux sont les athlètes allongés sur le côté, surpris par l’improbable chaleur… Six… bientôt les victuailles… Cinq, un premier membre de l’équipe lâche, à cause d’une foulure de côte… Quatre… On y arrivera… Trois… Une équipière s’effondre, mais fort de sa persévérance, se relève, retombe, se rerelève, titube, et tombe une dernière fois… Avant de se réveiller quatre heures plus tard aux urgences de Boulogne. Le reste de l’équipe continue, sans se rendre compte des événements… Deux… Les derniers kilomètres n’en finissent pas, les chapelets s’égrènent pour tenir le coup. Un… Un dernier athlète s’effondre à son tour… Il se relèvera trois quarts d’heure plus tard, armé de sa seule volonté pour franchir la ligne d’arriver, à pieds…

Ceux qui restent se retrouvent chez la sœur d’un membre du Rocher, accueillis comme des princes avec un délicieux Parmentier de canard qui nous redonne les forces nécessaires pour terminer la journée… Et pour poursuivre la mission, augmentés de la fierté, tintée sans doute d’une pointe d’orgueil, d’avoir accompli cette gratifiante épreuve.

MERCI DE TOUT CŒUR A TOUS CEUX QUI NOUS ONT SOUTENU !!!

Articles récents

Un samedi Rome Antique

Samedi 12 septembre, la Fondation Culturespaces a invité près de 150 enfants via différentes associations à participer en famille à la Fête Romaine dans Le Théâtre Antique d’Orange. . Une belle journée où animations, ateliers pour grands et petits et rencontres avec des reconstituteurs étaient au rendez-vous, et pendant laquelle les enfants ont eu une […]

Des collégiens du Rocher deviennent maquisards !

En plein mois de juillet, 9 collégiens de Marseille et 6 aventuriers des Mureaux se sont réunis en maquis dans le département de la Loire pour une semaine de camp sous la tente accompagnés d’un clan de routiers SUF de Versailles d’une dizaine de gars ! Au programme : installations, olympiades, grand jeu… et foot sur le […]

« Le Rocher n’a pas été accueilli à Chambord, il a été fêté. »

Cette année, Le Rocher a eu la grande, GRANDE JOIE de participer au plan Quartiers d’été 2020, un dispositif mis en place par l’Etat, plus précisément le CIPDR [1], pour les habitants des quartiers, en réponse à un confinement difficile et des possibilités de vacances encore plus réduites que d’habitude. Au total, 500 personnes (400 […]

Aller à la barre d’outils