En mission dans les quartiers sensibles.

Saint-Germain-en… la cité !

Quelle chance de pouvoir découvrir Saint Germain en Laye grâce à une élue amie du Rocher ! Notre promenade a débuté par une marche dans la forêt de St Germain à la grande joie notamment de Fatima qui a « goûté le silence de la nature ». Arrêt prolongé à la terrasse avec vue magnifique sur Paris et ses environs puis détour au pavillon Henri IV où l’autorisation de traverser le luxueux restaurant nous a permis d’entrer dans la pièce ou Louis XIV fut ondoyé. Nos amies de la cité commencent à être des familières du Roi Soleil ! Malika nous dit avoir apprécié la chapelle enchâssée dans le château : « C’est comme si on ne voulait plus d’elle mais elle résiste ! » nous dit-elle. Passage par la salle des mariages de la mairie puis promenade dans la ville –dont la propreté frappe Cynthia- jusqu’à la maison natale de Claude Debussy. C’est l’occasion pour nos amies de découvrir que dans le « quartier des musiciens » aux Mureaux, où plusieurs habitent, toutes les rues portent le nom d’un musicien célèbre. Elles sauront désormais pourquoi les trois « tours Debussy » s’appellent ainsi. La cour intérieure avec son escalier rappelle à Fatima les patios frais des maisons marocaines. Pour Malika, les objets souvenirs sont là mais le compositeur est absent. Nous découvrons que l’inspiration musicale de Debussy part le plus souvent d’un tableau et nous sommes invitées à écouter le morceau « Le poisson d’or » en contemplant le tableau japonisant du même nom. « On entend les poissons faire des bonds hors de l’eau » remarque l’une d’elles en mimant les cabrioles d’un poisson imaginaire. Fatima se dit surprise et choquée par les sculptures de femmes nues ce qui, à notre retour au Rocher, entrainera une discussion profonde et animée sur la pudeur et sur la représentation de la nudité. Le groupe se scinde et une partie poursuit en descendant jusqu’au musée de Maurice Denis où la guide, par sa pédagogie, nous entraine dans une découverte vivante du lieu et du peintre. Merci à notre mentor de la mairie qui nous a accompagnées de bout en bout et merci à nos amies de la cité sans qui nous n’aurions pas découvert cette belle ville de Saint Germain. Toutes sont partantes pour recommencer.

SOUTENEZ LE PROJET DE NOUVELLE ANTENNE A NIMES !

Articles récents

« De vrais liens peuvent se construire entre des horizons si différents » – Témoignage de Tanguy, volontaire belge au Rocher

Âgé de 24 ans et issu de la campagne brabançonne, Tanguy vient de terminer un cursus de cinq années de bio-ingénieur à l’Université Catholique de Louvain (UCL). Avant d’intégrer le monde professionnel, Tanguy a décidé de s’engager un an au sein du Rocher Oasis des Cités. Il nous témoigne de ce qu’il vit depuis sa […]

0 commentaire

S’engager à se rencontrer

Afin d’accompagner les jeunes vers l’insertion sociale, citoyenne et professionnelle, Le Rocher organise régulièrement des sorties visant à leur transmettre les codes de la vie professionnelle, leur faire découvrir la société et ses rouages. Voici deux exemples, avec les jeunes de Bondy. Partenariat avec le Groupe Servier Depuis plusieurs années, le groupe pharmaceutique Servier est […]

0 commentaire

Les vacances de la Toussaint à Bondy

Le Rocher n’est jamais en vacances ! Les matinées étaient dédiées à l’approfondissement scolaire des enfants les plus en difficulté et des animations de rue avaient lieu toutes les après-midi avec une vingtaine d’enfants. Nous terminions nos journées par des visites à domicile, des moments de qualité autour de poulet-frites, couscous, thiebs ou mafés à […]

0 commentaire
Aller à la barre d’outils