En mission dans les quartiers sensibles.

Au SAMU de Sainte Musse

Jeudi 9 juin, après l’accompagnement à la scolarité, un groupe d’adolescents est parti visiter le SAMU de Sainte-Musse, hôpital situé juste à côté du quartier. Nous avons rencontré le chef de service du Centre d’appel du Var et nous sommes rentrés dans la salle de réception des appels, qui centralise et retransmet les demandes. Les jeunes étaient impressionnés de voir tant d’ordinateurs au même endroit. L’ambulance les a également beaucoup intéressés, notamment lors de la présentation du défibrillateur. Mais le clou du spectacle est arrivé sur les toits de l’hôpital : nous avons pu monter dans l’hélicoptère. Celui-ci sert en cas d’extrême urgence dans la montagne ou en mer, et nous le voyons d’ailleurs régulièrement survoler la cité.Et en bonus pour application pratique en cas de besoin, nous avons également appris à appeler le SAMU en cas d’urgence et pour demander conseil.

SOUTENEZ LE PROJET DE NOUVELLE ANTENNE A NIMES !

Articles récents

« De vrais liens peuvent se construire entre des horizons si différents » – Témoignage de Tanguy, volontaire belge au Rocher

Âgé de 24 ans et issu de la campagne brabançonne, Tanguy vient de terminer un cursus de cinq années de bio-ingénieur à l’Université Catholique de Louvain (UCL). Avant d’intégrer le monde professionnel, Tanguy a décidé de s’engager un an au sein du Rocher Oasis des Cités. Il nous témoigne de ce qu’il vit depuis sa […]

0 commentaire

S’engager à se rencontrer

Afin d’accompagner les jeunes vers l’insertion sociale, citoyenne et professionnelle, Le Rocher organise régulièrement des sorties visant à leur transmettre les codes de la vie professionnelle, leur faire découvrir la société et ses rouages. Voici deux exemples, avec les jeunes de Bondy. Partenariat avec le Groupe Servier Depuis plusieurs années, le groupe pharmaceutique Servier est […]

0 commentaire

Les vacances de la Toussaint à Bondy

Le Rocher n’est jamais en vacances ! Les matinées étaient dédiées à l’approfondissement scolaire des enfants les plus en difficulté et des animations de rue avaient lieu toutes les après-midi avec une vingtaine d’enfants. Nous terminions nos journées par des visites à domicile, des moments de qualité autour de poulet-frites, couscous, thiebs ou mafés à […]

0 commentaire
Aller à la barre d’outils