En mission dans les quartiers sensibles.

En camp famille à Lille

Lundi 29 février, il est à peine 8h lorsque je retrouve Oumou et ses trois enfants : Soubou, Ibrahim et Ismaël en bas de chez eux. Eh oui, le grand jour est arrivé : nous partons à Lille pour la semaine ! De ma grande maison au zoo où les singes ont retenu notre attention pendant de longues minutes, du Beffroi au square du bout de la rue, de parties de cartes en ateliers cuisine, des sorties du collège de mon petit frère aux balades dans le centre, jusqu’à Boulogne sur Mer, sa plage et son musée-aquarium géant, la semaine est passée à une allure folle ! Et même si le soleil n’était pas forcément au rendez-vous, les sourires et les yeux pétillants des enfants en disaient long sur leur joie ! Oumou était ravie de pouvoir passer du temps hors de Paris, elle aussi.

Parmi les meilleurs souvenirs, on retient le bain de mon cochon d’inde dans l’évier de la cuisine, les délicieux muffins façon Soubou et Charlotte, la course sur la plage de Boulogne en direction de la mer, la tête d’Ibrahim lorsqu’il s’est retrouvé nez à nez avec un énooooorme requin dans l’aquarium, l’excellent bœuf mariné et les bananes plantains d’Oumou, et la réponse d’Ismaël à maman lorsqu’elle expliquait que même le poisson qu’on mangeait à Paris venait du port de Boulogne : « bah non Isa, il vient de Rungis le poisson ! »

« La maison est bien vide depuis votre départ » m’a dit maman. C’est vrai qu’ils ont apporté un peu de vie et d’enfance chez nous pendant quelques jours ! Les jumeaux ne parlent que de Lille quand je suis avec eux. « Et tu te souviens quand j’ai vu le gros requin ? Et tu te souviens quand on commandait le bateau dans la tempête ? Et quand Loulou (le cochon d’Inde) prenait son bain ? Et quand on est montés tout en haut de la tour ? … » J’ai vécu une semaine de folie avec eux ! Tout était beau, et c’est vraiment ce que je retiens : la beauté de chacun des moments que nous avons passés ensemble, leurs sourires et leurs yeux pleins d’étoiles. J’espère vraiment pouvoir revivre cette joie toute simple et gratuite un jour !

Charlotte

Articles récents

COVID 19 : L’appel du Rocher

Crise sanitaire du COVID 19 – Le Rocher mobilisé

Formateurs formés !

Une des activités-phare du Rocher de Marseille cette année est l’Atelier socio-linguistique, plus communément appelé cours de français. Nous n’avons pas moins de 40 inscrits les mardi et/ou jeudi après-midi. Ces ateliers accueillent des participants de tous niveaux. Certains viennent se familiariser avec la langue, d’autres la pratiquer, d’autres encore en découvrir l’écrit. Un thème […]

Aller à la barre d’outils