En mission dans les quartiers sensibles.

Grand camp avec les irreductibles gaulois !

16 juillet 2018. Le grand jour est arrivé ! Les aventuriers juniors de Bondy, des Mureaux et de Toulon La Beaucaire partent en camp, ce moment si attendu dans la vie d’un aventurier junior. Cette année, ils découvrent la Provence dans un village aux confins du Mont Ventoux.

La joyeuse troupe compte 30 enfants, et presque autant d’animateurs. Ensemble ils vont passer une semaine sous la tente, au grand air, hors de la cité et de ses tensions ; un séjour d’aventures et d’émerveillement, indispensable pour des enfants en pleine croissance. L’occasion également, de vivre une page d’histoire tout en s’amusant : un tour des spécialités culinaires gauloises est prévu pour prouver à César que la Gaule mérite de rester libre.

S’émerveiller devant un papillon
L’enjeu du camp ? Apprendre à ces enfants de différentes cités à vivre ensemble pour leur permettre de s’épanouir pleinement dans le cadre proposé. La plupart d’entre eux, ont d’ailleurs reçu, durant l’année, un polo vert brodé au nom du groupe, signe de leur engagement à suivre les règles, les lois et à donner le meilleur d’eux-mêmes. Passé les peurs d’un jeune de cité qui quitte son confort, ses parents et ses écrans, les enfants reviennent aux choses essentielles. Ils redécouvrent les joies simples de l’enfance : s’émerveiller devant un papillon, galoper dans la prairie, crier de joie en découvrant une vigne… Toutes ces choses jusqu’alors inconnues !

Progresser par de petites actions concrètes
Entre les nuits sous la tente et les réveils parfois difficiles, les olympiades, le concours cuisine, les jeux de toutes sortes, les histoires au coin du feu, sous les étoiles, les aventuriers juniors n’ont pas le temps de s’ennuyer ! C’est aussi pour nous, animateurs, l’occasion de rencontrer personnellement chaque aventurier, en étant présent à chaque instant de la journée, et en le faisant progresser par de petites actions concrètes, à travers les 5 principes de la loi des Aventuriers Juniors : dire la vérité, parler respectueusement, penser aux autres, ouvrir ses yeux et ses oreilles, semer la joie et la paix… Autant de petites règles dans la vie de camp qui font faire au jeune des progrès immenses, et contribuent à le construire, sous un regard aimant et exigeant. Cette semaine de camp, clé de voûte de la pédagogie du Rocher, est une belle récompense concluant l’année écoulée avec ces enfants.

 

Apolline
volontaire à Bondy 2017-2018

SOUTENEZ LE PROJET DE NOUVELLE ANTENNE A NIMES !

Articles récents

« De vrais liens peuvent se construire entre des horizons si différents » – Témoignage de Tanguy, volontaire belge au Rocher

Âgé de 24 ans et issu de la campagne brabançonne, Tanguy vient de terminer un cursus de cinq années de bio-ingénieur à l’Université Catholique de Louvain (UCL). Avant d’intégrer le monde professionnel, Tanguy a décidé de s’engager un an au sein du Rocher Oasis des Cités. Il nous témoigne de ce qu’il vit depuis sa […]

0 commentaire

S’engager à se rencontrer

Afin d’accompagner les jeunes vers l’insertion sociale, citoyenne et professionnelle, Le Rocher organise régulièrement des sorties visant à leur transmettre les codes de la vie professionnelle, leur faire découvrir la société et ses rouages. Voici deux exemples, avec les jeunes de Bondy. Partenariat avec le Groupe Servier Depuis plusieurs années, le groupe pharmaceutique Servier est […]

0 commentaire

Les vacances de la Toussaint à Bondy

Le Rocher n’est jamais en vacances ! Les matinées étaient dédiées à l’approfondissement scolaire des enfants les plus en difficulté et des animations de rue avaient lieu toutes les après-midi avec une vingtaine d’enfants. Nous terminions nos journées par des visites à domicile, des moments de qualité autour de poulet-frites, couscous, thiebs ou mafés à […]

0 commentaire
Aller à la barre d’outils