En mission dans les quartiers sensibles.

Pépites en direct du terrain

10 Déc

Nos volontaires en Service civique viennent habiter un an au cœur des quartiers, pour vivre la mission du Rocher. Ils ont souvent l’occasion de recueillir des petites perles venues des habitants, au gré des différentes rencontres quotidiennes, qui viennent réchauffer les cœurs. En voici quelques-unes pour vous !

Le Rocher, école de la joie

Le Rocher est souvent remarqué par les habitants en raison de la joie vécue et transmise par les équipes, comme en témoignent ces pépites.

  • « Ce qui est chouette avec les gens du Rocher, c’est que vous souriez tout le temps. Cela redonne courage. » disait R. alors que Thomas et Albane le croisaient dans la rue après un après-midi pas forcément facile pour lui. » Nicolas, Marseille
  • « Vendredi, M., 12 ans, entre au Rocher, respire profondément et murmure : ” Ah l’odeur du Rocher ! “. Amusée, je lui demande la raison de ce rituel. Il me répond avec sérieux : ” Parce que l’odeur du Rocher c’est l’odeur de la joie. » Madeleine, Bondy
  • «Les mots d’A. concluront bien la sortie ” Le Rocher c’est vivre la vie, la vraie” ». Albane, Marseille

Le Rocher, école de la fraternité

Le Rocher a pour mission de contribuer à bâtir la civilisation de l’Amour, petites actions après petites actions. Voyez comme ils sèment !

  • « Un matin en discutant avec un homme et B. des différentes religions et de la manière dont les gens pouvaient vivre leur religion, cet homme nous a dit : ” Ce qui est beau avec vous, c’est qu’on voit de l’amour dans vos yeux. “ » Sixtine, Nîmes
  • «A., musulman : ” Moi je voulais juste vous dire que tous ces amalgames qu’on voit dans les médias et dans la tête de certaines personnes, ça nous blesse. Deux choses nous blessent après des attentats comme ça : les terroristes se disent musulmans ; les chrétiens sont persécutés. Croyez pas qu’on s’en fout de vous. On n’a pas la même religion c’est sûr, mais je vous jure qu’y’a une grande compassion pour les chrétiens. On a le même Dieu vous savez.” » Priscille, Les Mureaux
  • «Comme le dit M. ” Le Rocher c’est comme ma famille : vous êtes à la fois mon père, ma mère, mon frère, ma sœur, ma grand-mère … bref, on peut toujours s’appuyer sur vous ” ». Léa, Toulon-La Beaucaire
  • « Aude, conjointe de notre responsable d’antenne ne cesse de répéter, à raison, ” On est accueilli qu’une fois, la première fois “. Je n’oublierai jamais l’accueil qui m’a été réservé ce jour-là » Jean-Baptiste, Bondy
  • « Je me souviens de ce soir où nous sommes allés manger un délicieux thieb [spécialité sénégalaise] et de cette phrase que cette maman nous a livré : ” Vous êtes mes enfants blancs” ». Jean-Baptiste, Bondy
  • « Depuis que F. côtoie le Rocher elle se sent plus reconnue et décrit Le Rocher comme ” un moyen de nous faire exister nous les gens des cités “» Laure, Toulon-la Beaucaire
  • «Un grand jeune pendant l’un des tours de rue nous a dit : ” Vous faites du solidaire et c’est plus fort que la maladie [ référence au COVID-19] “ ». Sixtine, Nîmes
  • « – Vous êtes du Rocher vous ? Oui ! Mais comment vous savez ? Ah bah, c’est écrit sur votre front ! … C’est à dire ? Bah, vous êtes sympa le Rocher, vous avez bonne réputation, on vous aime bien ! » Léa, La Beaucaire
  • « Lors du premier Atelier des femmes (1 fois par semaine pour permettre aux femmes de sortir de leurs quotidiens, de la cuisine et du ménage) : quasiment toutes les femmes ont dit : ” Je viens au Rocher parce que c’est ma deuxième famille ” ; ” Au Rocher, je me sens bien, c’est chez moi “» Servane, Bondy

 

 

 

Articles récents

Une fresque pour embellir la cité… et lutter contre les incivilités

Pendant les vacances d’hiver du Chemin Bas d’Avignon, les habitants et l’équipe du Rocher ont réalisé une fresque de graffiti sur les murs d’un passage malmené du quartier. Ce projet a été réalisé en partenariat avec un bailleur du quartier et un éducateur-graffeur professionnel. Pourquoi un tel projet ? Ce projet date de l’année dernière, […]

Ils sont fous ces Toulonnais !

L’accueil de loisir de vacances de Ste Musse a commencé lundi 22 Février sur le thème d’Astérix et Obélix ! Après une première étape chez les Anglais, les enfants ont visité les Vikings, où ils ont été chaleureusement accueillis par la chef du village et son adjoint. Puis, ils ont préparé les Jeux olympiques qui […]

L’exploit dont est le plus fier le champion de Ninja Warrior en France…

Dans une interview donnée à Le Rasso – Association des aînés et anciens Guides et Scouts d’Europe, Jean Tezenas du Montcel, unique champion de Ninja Warrior en France, évoque un souvenir vécu avec Le Rocher le temps d’une journée : “L’exploit dont je suis peut-être le plus fier est d’avoir emmené des jeunes des quartiers Nord […]

Aller à la barre d’outils