En mission dans les quartiers sensibles.

Journal d’un élève polytechnicien à la cité Mistral

15 Nov

Journal d’un élève polytechnicien à la cité Mistral

Cela fait un mois que je suis arrivé au Rocher de Grenoble et plus précisément dans la cité de Mistral entourée par les montagnes grenobloises. Après avoir passé deux ans en classe préparatoire scientifique à Louis-le-Grand à Paris, j’ai intégré l’école Polytechnique et c’est dans le cadre de ma première année que je fais mon stage au Rocher.  Mais en dehors de l’obligation de ce stage, j’ai pu rencontrer une belle famille. Venant d’Angleterre, je suis très content de découvrir une autre facette de la France, autre que celle de la Tour Eiffel ou des Champs-Elysées. En effet, tous les jours, je vis des expériences nouvelles au sein de la cité. Par exemple, je suis impliqué dans l’Atelier Solidaire créé par Ali, un habitant de la cité. Dans cet atelier, nous réparons les vélos à petits prix.  Mais être au Rocher est aussi et surtout une belle expérience humaine. Avec les autres membres du Rocher nous nouons des liens d’amitié avec les habitants de Mistral, à travers les visites aux familles ou les animations de rue que j’apprécie particulièrement. C’est en jouant au foot ou à la pétanque que j’ai pu me rapprocher des jeunes. J’ai encore 5 mois devant moi, durant lesquels je suis certain de vivre de belles expériences et rencontres.

Et puisque Toby est anglais, voici la version de son témoignage dans la langue de Shakespeare :

It’s now been a month since I started work at the “Rocher” in Grenoble, at the cité Mistral, nestled in the French Alpes. After 2 years of scientific “classes préparatoires” in Paris at Louis-le-Grand, I was admitted to Polytechnique and it is my first-year work placement that has brought me to the Rocher. More than mere work experience, this has been an incredible opportunity to meet people. As an Englishman, I am overjoyed to have the opportunity to explore new facets of French culture. Indeed, I get to do new, interesting things all the time in the “cité”. For example, I am heavily involved in the “Atelier Solidaire”, an affordable bike repair shop founded by Ali, one of the inhabitants of the cité. But more than anything, the Rocher is about encouraging social interaction. My co-workers and I form bonds of friendship with the inhabitants of Mistral, by stopping by at their homes or – my personal favourite – organising games in the street. Through football matches and games of bowls I feel I am able to get close to the youngsters. I have 5 more months ahead of me, and I feel certain that I will enjoy what will be an unforgettable experience.

Articles récents

Les 20 ans

Avant l’été, trois antennes ont célébré les 20 ans du Rocher : Grenoble, Nîmes et Les Mureaux. Ces évènements ont rassemblé de nombreux habitants, partenaires, anciens volontaires, bénévoles ou amis du Rocher autour d’activités et de moments conviviaux. La caravane des 20 ans du Rocher sillonne les routes avec à son bord une exposition photos […]

« Ils sont là ! »

Les six nouvelles familles sont arrivées dans la cité, et chacune a été accueillie à bras ouverts par les habitants. Nous témoignons que l’accueil en cité est souvent mémorable. Les familles responsables d’antennes ont goûté à cette fraternité et cette simplicité lors de leur déménagement. A peine arrivés à Bondy, la famille Courtot a « […]

Une année pour Aimer

« Retour sur les bancs de l’école après une année extraordinaire de service civique au Rocher! En relisant mes notes, je vois combien la Joie a été présente jour après jour : Joie de pouvoir vivre une année centrée sur la relation avec des gens tous si différents, Joie de se mettre au service de ces […]

Aller à la barre d’outils