En mission dans les quartiers sensibles.

Les Aventuriers sur les planches

Dans la grande tradition des Noëls provençaux (la Pastorale des santons de Provence en tête), les Aventuriers Juniors de la Beaucaire ont entrepris de monter un spectacle pour les habitants de la cité à l’occasion de Noël.

Vous connaissez peut-être cette histoire : un pauvre cordonnier laisse son ouvrage sur son atelier pour la nuit, et le retrouve tout à fait terminé à l’aube. Ce curieux phénomène se répète pendant quelques temps. Avec sa femme, l’artisan décide donc de se cacher dans son atelier pour comprendre ce qui se passe. Il découvre avec étonnement que des lutins, pauvres et habillés de guenilles, se pressent de finir les chaussures entamées sur l’atelier. La veille de Noël, sa femme coud de beaux petits vêtements pour remercier les lutins. Un conte dont l’imaginaire traditionnel ne pouvait manquer de ravir les Aventuriers. Et en même temps, que de découvertes : qu’est-ce qu’un cordonnier ? Qu’est-ce que le cuir, qu’il travaille ? Quels outils utilisent-ils ? Pourquoi une cheminée dans l’atelier ?

Depuis un mois, les Aventuriers préparaient consciencieusement cet événement. Tout d’abord, une séance de découverte du texte sous forme de conte animé avec Placebo (chaque chef Aventurier porte un nom d’emprunt lors des activités). Une autre dédiée à la conception et la construction des décors : les idées fusent, les crayons et les ciseaux s’activent entre les petites mains des enfants. Enfin, deux séances de théâtre à proprement parler permettent à Placebo de transmettre aux jeunes acteurs sa passion pour cette discipline. On s’échauffe la voix, on répète le texte avec différentes émotions, on ajoute des gestes et des déplacements. Les Aventuriers sont à fond !

Le grand jour arrive enfin ! Devant le public rassemblé dans la cour du Rocher, les jeunes premiers sont impressionnés, et les mots peinent parfois à venir… Mais le public est conquis et, une fois de retour dans les coulisses, la troupe exulte et chante !

Un récital de chants des Aventuriers suivi d’un goûter servi par leurs soins a ensuite permis aux spectateurs de rencontrer les acteurs.

Cet après-midi fut donc un grand moment, à la fois pour les spectateurs émerveillés et pour les enfants qui, avec leurs chefs, ont monté ce projet : il les a fait grandir et découvrir la pratique du théâtre.  Gageons que nous pourrons aller plus loin encore dans la découverte de l’art et l’accès à la culture !

Articles récents

« Le Rocher n’a pas été accueilli à Chambord, il a été fêté. »

Cette année, Le Rocher a eu la grande, GRANDE JOIE de participer au plan Quartiers d’été 2020, un dispositif mis en place par l’Etat, plus précisément le CIPDR [1], pour les habitants des quartiers, en réponse à un confinement difficile et des possibilités de vacances encore plus réduites que d’habitude. Au total, 500 personnes (400 […]

Au zoo avec des Guides Boulonnaises

Nous sommes neuf guides SUF venues de Boulogne-Billancourt accomplir notre service d’été au sein de Campagne Lévêque. Nous avons vécu dix jours riches en vivant dans la cité et partageant les animations de rue quotidiennes, les repas et la simplicité des échanges avec les familles. Nous avons découvert et pris goût ici à une véritable […]

En camp dans le Vaucluse

Début juillet, recruté à la dernière minute suite à l’empêchement d’un animateur, je me retrouve à Marseille pour accompagner une vingtaine de jeunes de la cité de Campagne Lévêque pour vivre un camp d’une semaine dans le Vaucluse. Au programme : olympiades, grand jeu, concours cuisine, baignade, accrobranche et veillées. Mais aussi : service, ménage, […]

Aller à la barre d’outils