En mission dans les quartiers sensibles.

Etre adjoint d’antenne au Rocher

« En tant que jeune diplômé, être adjoint au Rocher depuis septembre me fait grandir autant humainement que professionnellement. Les missions qui me sont confiées au quotidien sont variées, ce qui me permet de continuer à développer des compétences nouvelles à mettre au service de ce beau projet. Le lien étroit existant et la confiance que m’accordent Geoffroy et Camille, responsables de l’antenne de Marseille, me permettent de travailler aussi bien en autonomie sur certains projets, qu’en équipe lors d’activités mises en place avec les habitants. C’est en partie de cette liberté d’action que provient ma joie d’agir dans les quartiers nord de Marseille.
Concrètement, les semaines sont assez rythmées, tant par les activités prévues dans le planning que par les rencontres inattendues avec nos voisins dans la cité. Alors que mes expériences passées m’avaient parfois habituées à rechercher un résultat probant, ou une efficacité optimale dans la réalisation de mes tâches, ici il n’en est rien. J’ai compris au bout de quelque temps que le cœur de mon travail résidait dans le simple fait d’Être, tandis que notre culture est tellement concentrée sur le Faire. C’est avec cette volonté d’être pleinement présent et conscient que nous œuvrons en équipe.
Dans cette même dynamique, nous essayons actuellement de nous mettre en mouvement pour, à travers notre accompagnement des jeunes et leur famille, leur redonner leur pouvoir d’agir. En partant d’une situation telle qu’elle est à un instant précis, en intégrant et en acceptant la personne ou le groupe sans conditions préalables, on peut alors permettre aux individus de mieux contrôler leur vie. Ainsi, dans nos différentes activités, nous cherchons à supprimer les prérequis qui pourraient exister, et je trouve cette posture vraiment très intéressante tant pour les personnes accompagnées que pour notre équipe.
Si ce cadre professionnel me convient si bien, il n’en faut néanmoins pas oublier les responsabilités qui m’y sont confiées. Mon activité principale réside dans l’animation de la vie de l’équipe, à savoir prévoir, parfois réaliser, et relire avec l’équipe les activités que nous proposons au Rocher. Par ailleurs, j’assure avec le couple de responsables les différentes tâches annexes mais nécessaires au bon fonctionnement de l’antenne, telles que les partenariats, la recherche de fonds ou encore la gestion logistique. »

— Antoine, adjoint d’antenne à Marseille

 

 » Ce poste est une vraie chance pour moi : je peux à la fois être dans l’organisation, les questions de fond, l’accompagnement des volontaires, tout en étant à fond dans les activités sur le terrain. Les antennes sont de petites structures qui permettent de toucher à tout et de faire énormément de choses différentes. Le Rocher est pour moi une super école dans laquelle je continue à apprendre mon métier, au contact des habitants, de l’équipe salariée et bénévole, des partenaires dans le quartier et avec la grande famille du Rocher ! Le fait de vivre dans le quartier est aussi une chance que nous donne Le Rocher : nous sommes avant tout des amis et des voisins avant d’être des intervenants sociaux. Ça m’enlève une énorme pression : j’ai beaucoup à apprendre des habitants moi aussi !  »

— Marie-Liesse, adjointe d’antenne à Nîmes

 

 » Avec Le Rocher, je découvre une autre approche de l’accompagnement social en tant qu’éducatrice spécialisée. La présence aux côtés de, l’être avec, le partage et le soutien dans le quotidien, avant l’agir. Tisser un lien de voisinage et d’amitié, permet par la suite un accompagnement progressif en toute confiance et en profondeur. Nous nous ouvrons mutuellement les uns aux autres. Les habitants nous invitent dans leur quotidien avec leurs joies et leurs difficultés. Nous échangeons sur nos racines, notre culture, nos besoins, ce qui nous fait vivre, nous ressource….  Au fur et à mesure des semaines et des mois, de petites pistes se dégagent pour dépasser les difficultés notamment au niveau éducatif (par exemple les effets positifs du jeu en famille : plus de dialogue, moins d’écrans, s’échapper quelques minutes des tracas de la vie courante pour les parents, se rapprocher de ses enfants…)

— Lise-Marie, adjointe d’antenne aux Mureaux

 

 » Anciennement volontaire à Bondy, je suis revenue au Rocher 1 an après la fin de ma mission mais cette fois en tant que responsable adjointe de l’antenne de Bondy.

Dans le poste d’adjoint j’apprécie particulièrement le juste équilibre entre les missions sur le terrain et les missions plus administratives / managériales. J’ai de multiples casquettes : je m’occupe à la fois de seconder le couple responsable d’antenne dans toute l’organisation de la vie de l’antenne et dans le management des volontaires, mais aussi d’aider mon responsable pour les dossiers de subventions et sur certains partenariats. Je suis également chargée de la recherche de bénévoles et suis présente sur quelques activités pour maintenir le contact avec les habitants et pouvoir les accompagner au mieux. Au Rocher la routine n’existe pas ! Le poste d’adjoint est un poste très complet qui permet de progresser très rapidement tant sur le plan professionnel que sur le plan humain.

L’adjoint est l’intermédiaire entre les volontaires et les responsables d’antenne. J’apprécie le fait de travailler au sein d’une équipe pluridisciplinaire. C’est très enrichissant car chacun à quelque chose à apporter, une façon différente de vivre sa mission et de travailler en équipe, on apprend beaucoup les uns des autres. Ma présence en tant qu’adjointe permettra de faire le lien auprès des habitants suite à l’arrivée de nouveaux responsables et volontaires à la rentrée prochaine.  »

— Sabine, adjointe d’antenne à Bondy

 

 

Articles récents

« Ils sont là ! »

Les six nouvelles familles sont arrivées dans la cité, et chacune a été accueillie à bras ouverts par les habitants. Nous témoignons que l’accueil en cité est souvent mémorable. Les familles responsables d’antennes ont goûté à cette fraternité et cette simplicité lors de leur déménagement. A peine arrivés à Bondy, la famille Courtot a « […]

Une année pour Aimer

« Retour sur les bancs de l’école après une année extraordinaire de service civique au Rocher! En relisant mes notes, je vois combien la Joie a été présente jour après jour : Joie de pouvoir vivre une année centrée sur la relation avec des gens tous si différents, Joie de se mettre au service de ces […]

Les 20 ans du Rocher à Grenoble

L’antenne de Grenoble a été la première étape de la Caravane des 20 ans du Rocher. Elle a accueilli les habitants, amis et membres du Rocher du 16 au 20 juin, au Mistral et dans le quartier du Sacré Coeur. Le confinement venant juste d’être mis entre parenthèses, c’est avec joie que les volontaires et […]

Aller à la barre d’outils